Nos regards
Quand l’hydratation devient intelligente !

> 26 septembre 2017

Quand l’hydratation devient intelligente ! L’intelligence est, étymologiquement parlant, associée à la connaissance. Du latin « intelligere » connaître, cette qualité s’applique à celui ou à celle qui est capable de mettre en relation ses connaissances avec une situation vécue. Adaptabilité, souci de comprendre, capacité à trouver des solutions à un problème donné par le biais de la réflexion... mais également intelligence du cœur faisant intervenir les sensations, les émotions... les formes d’intelligence sont variées.

De plus en plus, on nous parle de cosmétiques intelligents. Alphonse de Lamartine n’aurait pas manqué d’ironiser : Cosmétiques inanimés avez-vous donc une âme qui s’attache à notre peau et nous force à être beau ?

Un cosmétique peut-il être intelligent ? Bien sûr, que non puisqu’il lui manque un cerveau doué de mémoire, d’intuition, de connaissances, d’émotions... Quel que soit notre type de peau (sèche, déshydratée ou grasse), le cosmétique fonce droit devant lui et se comporte de la même manière ; sa capacité d’adaptation est nulle ! Il ne cherche pas à comprendre notre problème ; il est programmé pour exercer une action... il la fait, un point c’est tout !

Un cosmétique peut-il être mis au point par des gens intelligents ? Bien sûr, c’est ce que nous observons dans la grande majorité des cas !

Chez Neutrogena, par exemple, on nous propose des produits variés pour répondre, de manière ciblée, à des problèmes de déshydratation. Selon les caractéristiques cutanées, il sera possible de choisir une crème barrière, nourrissante, riche, laissant un film gras sur la peau (adaptée aux problèmes de peaux sèches liées à une déficience en film lipidique de surface) ou bien une crème légère à la texture invisible (adaptée aux peaux pour lesquelles le taux d’hydratation cutané n’est pas optimal mais qui ne nécessitent pas pour autant un apport massif de corps gras). Selon nos goûts (il y a celles et ceux qui ont horreur des textures grasses et celles et ceux qui en raffolent), il sera possible d’opter pour une formule plus ou moins légère.

Répondre à une large gamme d’attentes est un signe d’intelligence partagé par un grand nombre de sociétés.

Détaillons au passage les cosmétiques de la gamme Hydro Boost.

L’aqua-gel est ce que l’on appelle un gel-crème, puisqu’il est composé d’eau, mais également de substances lipophiles (dimethicone, dimethiconol, C13-14 isoparaffin). La glycérine joue fidèlement son rôle d’humectant et d’hydratant. Des gélifiants apportent la texture souhaitée. Des tensioactifs permettent le mélange de l’eau et la partie hydrophobe de la formule.

Le gel-crème présente une formule très analogue. Les ingrédients changent de place mais restent à peu près identiques.

On remarquera la présence de hyaluronate de sodium, en 5e position (voir https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/avec-l-acide-hyaluronique-bonne-annee-du-coq-73). Cet ingrédient, qui exerce une action de surface, forme un film protecteur pour la peau, limitant ainsi la déperdition en eau. Du fait de son effet gélifiant, il n’est galéniquement pas possible d’en incorporer des pourcentages élevés si l’on souhaite conserver des textures légères.

En ce qui concerne le produit démaquillant, on note un bon choix de tensioactifs (glycereth-26, polysorbate 20). Le hyaluronate de sodium est au rendez-vous. Rien à redire ! Si, toutefois… Difficile de croire à un effet hydratant dans le cas d’un produit rincé.

Hydro boost aqua-gel Neutrogena : Aqua, Dimethicone, Glycerin, Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer, Sodium Hyaluronate, Ethylhexylglycerin, Dimethiconol, Cetearyl Olivate, Sorbitan Olivate, Laureth-7, C12-14 Pareth-12, Polyacrylamide, Dimethicone Crosspolymer, Carbomer, C13-14 Isoparaffin, Sodium Hydroxide, Phenoxyethanol, Chlorphenesin, Methylparaben, Benzoic Acid, Parfum, CI 42090

Hydro boost démaquillant Neutrogena : Aqua, Glycerin, Glycereth-26, Sodium Hyaluronate, Panthenol, Olea Europaea Leaf Extract, Magnesium Aspartate, Zinc Gluconate, Copper Gluconate, Polysorbate 20, Citric Acid, Sodium Benzoate, Phenoxyethanol, Parfum

Hydro boost gel crème Neutrogena : Aqua, Dimethicone, Glycerin, Cetearyl Olivate, Sodium Hyaluronate, Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer, Ethylhexylglycerin, Dimethiconol, Synthetic Beeswax, Sorbitan Olivate, Laureth-7, C12-14 Pareth-12, Polyacrylamide, Dimethicone Crosspolymer, Carbomer, C13-14 Isoparaffin, Sodium Hydroxide, Phenoxyethanol, Chlorphenesin, Methylparaben, Benzoic Acid






Retour aux regards