Nos regards
Déodorant Rexona N°1 dans le monde, sans doute... mais pas pour nous !

> 25 septembre 2017

Déodorant Rexona N°1 dans le monde, sans doute... mais pas pour nous !
Il est fait mention sur internet de l’emploi de la Listerine comme déodorant (http://www.letribunaldunet.fr/lifestyle/10-utilisations-detournees-listerine-bain-de-bouche.html). Lorsque l’on regarde de près la composition de ce bain de bouche, on trouve, outre de l’eau et de l’alcool (en deuxième position), du sorbitol (humectant) et divers antiseptiques (acide benzoïque, chlorure de zinc, benzoate de sodium, thymol et alcool benzylique). Ces antiseptiques exercent leur effet au niveau buccal, mais également au niveau cutané. En réduisant le nombre de germes présents au niveau épidermique, on réduit également les odeurs corporelles. Le fluor, utile dans le cas de la santé bucco-dentaire et le saccharinate de sodium ne présentent, en revanche, aucun intérêt ici. Le détournement d’un produit prévu pour un usage précis n’est jamais chose à pratiquer !

Dans le cas présent, la marque Rexona se caractérise surtout par la commercialisation de produits anti-transpirants. Ce type de produits, en agissant sur une fonction biologique, ne nous convenant pas, nous préférons nous tourner systématiquement vers les déodorants.

L’argumentaire des déodorants compressés nous fait sourire. Rexona compte sur une association d’idées en faveur du fameux « déodorant » : « Le coton est connu pour ses propriétés naturellement absorbantes. Découvrez son délicat parfum floral pour une protection qui allie douceur et fraîcheur. » On nous présente d’un côté une boule de coton toute douceur qui absorbe les liquides qui passent à sa portée, et de l’autre un parfum « coton » délicat... Entre la boule de coton et le parfum coton, il y a du chemin. Et l’on ne voit pas trop le rapport. Rexona récidive avec le lin : « Le lin est connu pour ses propriétés naturellement absorbantes. Découvrez son parfum fleuri dans un anti-transpirant, qui vous permettra de rester fraîche tout au long de la journée. » (http://www.rexona.fr/produits/femme)

Nous nous sommes intéressées aux formes compressées. Le musc est « un vrai déodorant ». C’est une solution basée sur le principe de la Listerine. Ici l’alcool est en premier. Pas d’eau dans la formule. A croire que le capitaine Haddock est passé par là, lui, qui ne supporte pas l’ajout d’eau dans son whisky ! Pour formuler le déo Rexona Musc, prenez un parfum, mettez-le dans un conditionnement aérosol et le tour est joué ! Pas vraiment concluant !

Le coton compressé et le lin compressé sont, quant à eux, des anti-transpirants. On y trouve du chlorhydrate d’aluminium et du cyclopentasiloxane, une silicone volatile qu’il ne convient pas de mettre dans ce type de conditionnement pour des raisons toxicologiques.

Une certaine cacophonie règne donc au rayon Rexona. Parmi les compressés vrais déodorants et anti-transpirants se mêlent allègrement.

Décidemment Rexona est peut-être le N°1... mais pas chez nous. Et comme dirait le schtroumpf grognon : « Nous, de toute façon, on n’aime pas les anti-transpirants » !

Musc compressé Rexona : Alcohol Denat, Butane, Isobutane, Propane, Parfum , Alpha-Isomethyl Ionone, Amyl Cinnamal, Benzyl alcohol, Benzyl Benzoate, Benzyl Salicylate, Butylphenyl Methylpropional, Cinnamyl Alcohol, Citral, Citronellol, Coumarin, Eugenol, Geraniol, Hexyl Cinnamal, Hydroxycitronellal, Isoeugenol, Limonene, Linalool

Coton compressé Rexona : Butane, Isobutane, Propane, Aluminum Chlorohydrate, Cyclopentasiloxane, PPG–14 Butyl Ether, Parfum, Disteardimonium Hectorite,Propylene Carbonate,Caprylic/Capric Triglyceride,Gelatin Crosspolymer, Cellulose Gum, Sodium Benzoate, Aqua, Hydrated Silica, Sodium Starch Octenylsuccinate, Maltodextrin, Hydrolysed Corn Starch, Silica, BHT, Alpha-Isomethyl Ionone, Benzyl Alcohol, Benzyl Benzoate, Benzyl Cinnamate, Benzyl Salicylate, Butylphenyl Methylpropional, Citral, Cinnamyl Alcohol, Citronellol, Coumarin, Geraniol, Hexyl Cinnamal, Limonene, Linalool

Lin compressé Rexona : Butane, Isobutan, Propane, Aluminium Chlorohydrate, Cyclopentasiloxane, PPG–14 Butyl Ether, Parfum, Disteardimonium Hectorite, Propylene Carbonate, Caprylic/Capric Triglyceride, Gelatin Crosspolymer, Cellulose Gum, Sodium Benzoate, Aqua, Hydrated Silica, Sodium Starch Octenylsuccinate, Maltodextrin, Hydrolysed Corn Starch, Silica, BHT, Alpha-Isomethyl Ionone, Benzyl Alcohol, Benzyl Salicylate, Butylphenyl Methylpropional, Cinnamyl Alcohol, Citral, Citronellol, Coumarin, Hexyl Cinnamal, Hydroxycitronellal, Isoeugenol, Limonene, Linalool

Eugénie a dessiné pour aujourd'hui ce schtroumpf grognon... qu'elle en soit schtroumpfée !







Retour aux regards