Nos regards
Lotion Aqua infini de Galénic pour résister à l’hiver et renaître au printemps !

> 29 novembre 2018

Lotion Aqua infini de Galénic pour résister à l’hiver et renaître au printemps !

L’hiver n’est pas la saison préférée de la peau. La barrière cutanée est moins efficiente qu’aux beaux jours, la teneur en NMF (Natural Moisturizing Factor) est en berne, les biomarqueurs de l’inflammation en hausse.1 Si l’on utilisait la machine à remonter le temps, si l’on interrogeait le Dr Galien pour savoir comment protéger sa peau l’hiver, il ne manquerait pas de sortir un petit flacon de derrière son dos. « Le cérat que j’ai mis au point vous conviendra sûrement » Ce cérat,2 composé d’une grande proportion de corps gras, ne sera pas apprécié de tout le monde. De texture grasse, il ne conviendra pas si l’on souhaite se maquiller par la suite.

A défaut de pouvoir continuer la conversation avec Galien lui-même, nous nous sommes tournées vers Galénic, la marque qui fait ouvertement référence à l’inventeur d’une discipline qui nous est chère. Pour réaliser une formule cosmétique de qualité, il est nécessaire d’associer les ingrédients en respectant un protocole bien précis. Les formulateurs ne jettent pas les ingrédients pêle-mêle dans les béchers sans réfléchir, ils pratiquent un art qui nécessite dextérité et technicité scientifique.3

La lotion de soin « Aqua infini » est un gel très fluide composé d’eau, d’humectants (glycerin et 1,2 hexanediol), de gélifiants. Des tensioactifs (methyl gluceth-20, polysorbate-60, sorbitan isostearate) permettent l’incorporation de silicone (dimethicone). L’excipient est sobre ; il convient à tous types de peau. Les stars de la formule sont le hyaluronate de sodium,4 un actif hydratant qui a fait ses preuves et un extrait de selaginelle, une plante qui pousse dans les régions désertiques et présente une capacité de résistance à la sécheresse hors norme.

Penchons-nous quelques instants sur une plante qui sait s’adapter au mieux aux conditions climatiques. La selaginelle est une plante vasculaire appartenant à l’embranchement des Lycophites. On dénombre 700 espèces différentes, toutes caractérisées par des petites feuilles baptisées « microphylles ». Selaginella lepidophylla, Selaginella tamariscina et Selaginella bryopteris sont les trois espèces de Selaginellacées qui ont développé une tolérance à la dessiccation extrêmement importante. Celle-ci se définit comme la capacité d’un tissu à survivre jusqu'à une perte presque complète (80 % à 95 %) de l'eau protoplasmique. Le désert de Chihuahuan est l'habitat naturel de Selaginella lepidophylla. Selon les conditions climatiques, la plante apparaît les branches recourbées formant des boules dorées ou bien les branches déployées – elles sont alors de couleur verte.5 En raison de sa capacité à résister à de longues périodes de sécheresse et à sa revitalisation dès lors qu’elle est en contact avec un peu d’humidité, Selaginella lepidophylla a été baptisée « plante de la résurrection ». On l’appelle également « fleur de roche » ou « rose de Jéricho ». Une teneur élevée en tréhalose (70 mg/g en conditions climatiques favorables et 100 m/g en cas de sécheresse)6 une molécule permettant de protéger les structures cellulaires en conditions extrêmes (sécheresse, froid…)7, en xylitol et en sorbitol, des humectants bien connus en cosmétologie explique sa capacité à se « réhydrater » facilement.8 En laboratoire, il suffit d’une heure pour qu’elle capte 70 % de sa réserve d’eau et 24 heures pour atteindre les 100 %.9 Les flavonoïdes contenus dans la plante sont, par ailleurs, à l’origine des propriétés anti-radicalaire et anti-inflammatoire des extraits commercialisés.10

Il n’y a aucun doute possible, Galénic possède une ligne directe avec l’au-delà. Lorsque le maître-formulateur manie bécher, pipettes et balance de précision c’est Galien qui souffle à son oreille les bonnes proportions. La lotion de soin Aqua infini nous plaît infiniment tant par sa composition que par sa texture ou son parfum. Pas de risque de surdosage pour ce soin « addictif » qui s’applique matin et soir et se glisse en toute discrétion dans la routine beauté de celles qui veulent résister à l’hiver en cocoonant leur peau.

Composition

Lotion Aqua infini – Galenic : Water (aqua), glycerin, dimethicone, 1,2 hexanediol, citric acid, disodium EDTA, fragrance (parfum), hydrogenated starch hydrolysate, hydroxyethyl acrylate/sodium acryloyldimethyl taurate copolymer,  isohexadecane, methyl gluceth-20, polysorbate-60, potassium sorbate, selaginella lepidophylla extract, sodium benzoate, sodium hyaluronate, sorbitan isostearate. 

Bibliographie

1 Karl Wei, Ching Stella, Ken Wehmeyer, Randy Wicket, Effect of season on stratum corneum barrier function and skin surface biomarkers, Journal of the American Academy of Dermatology, 76, 6, Suppl 1, 2017, Page ab108

2 https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/1-2-3-cold-cream-176/

3 https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/1-2-3-cold-cream-176/

4 https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/avec-l-acide-hyaluronique-bonne-annee-du-coq-73/

5 María I. Aguilar, Wendy V. Benítez, Arturo Colín, Robert Bye, Fernando Calzada, Evaluation of the diuretic activity in two Mexican medicinal species: Selaginella nothohybrida and Selaginella lepidophylla and its effects with ciclooxigenases inhibitors, Journal of Ethnopharmacology, 163, 2015, Pages 167-172

6 Elisa M. Valenzuela-Soto, Jorge A. Márquez-Escalante, Gabriel Iturriaga, Ciria G. Figueroa-Soto, Trehalose 6-phosphate synthase from Selaginella lepidophylla: purification and properties, Biochemical and Biophysical Research Communications, 313, 2, 2004, Pages 314-319

7 Robert P. Adams, E. Kendall, K. K. Kartha, Comparison of free sugars in growing and desiccated plants of Selaginella lepidophylla, Biochemical Systematics and Ecology, 18, Issues 2–3, 1990, Pages 107-110

8 Suzana Pampurova, Patrick Van Dijck, The desiccation tolerant secrets of Selaginella lepidophylla: What we have learned so far?, Plant Physiology and Biochemistry, 80, 2014, Pages 285-290

9 Abou Yobi, Bernard W. M. Wone, Wenxin Xu, Danny C. Alexander, John C. Cushman, Metabolomic Profiling in Selaginella lepidophylla at Various Hydration States Provides New Insights into the Mechanistic Basis of Desiccation Tolerance, Molecular Plant, 6, Issue 2, 2013, Pages 369-385

10 Prashant Tiwari, Dheeraj Ahirwae, Anish Chandy, Bharti Ahirwar, Evaluation of hepatoprotective activity of alcoholic and aqueous extracts of Selaginella lepidophylla, Asian Pacific Journal of Tropical Disease,  4, Suppl 1, 2014, Pages s81-s86

 






Retour aux regards