Nos regards
Mineral 89 Vichy, le sérum concentré en diluant !

> 16 octobre 2017

Mineral 89 Vichy, le sérum concentré en diluant ! Dans le domaine cosmétique, on n’est pas si friand que cela de chiffres.

Il n’y a guère que les parfums qui font appel aux mathématiques pour nous charmer. CK One de Calvin Klein, Chanel N°5, N°18, N°19, N°22, 1932, Cerruti 1881, One million de Paco Rabanne... Chiffres fétiches, années mémorables, cette numérologie olfactive nous rappelle que les parfums sont le fruit du travail de chimistes qui pèsent, diluent... des matières premières odorantes, qui jonglent, donc, avec les chiffres, à longueur de journée, afin d’obtenir au final le « concentré » de leur rêve. Les parfumeurs désignent sous le nom de concentré « la composition telle qu’elle se présente à l’issue du travail de préparation (pesée des différents produits définis dans la formule établie par le parfumeur-créateur). Les concentrés, suivant leur destination, sont ensuite incorporés à de l’alcool : fabrication des extraits, des eaux de toilette, etc., ou à tout autre produit de beauté et de toilette. » (http://www.parfumeurs-createurs.org/gene/main.php?base=409). Un concentré ne sera donc pas utilisé tel quel. On va le diluer (« Diminuer la concentration d’un produit odorant ») avec de l’alcool à différents titres, afin de donner naissance à toute une gamme de cosmétiques allant de l’extrait à l’eau de Cologne.

En ce qui concerne les sérums, ces cosmétiques nés dans les années 1950, directement dans les abattoirs (https://theconversation.com/la-veritable-histoire-du-serum-elixir-de-jeunesse-qui-ne-tient-pas-toujours-ses-promesses-55958), il s’agit de produits qui véhiculent l’image de produits sur-concentrés.

Que penser d’un produit sur-concentré qui renferme 89% d’eau ? Cet excipient universel retrouvé dans les émulsions (crèmes et laits), les solutions fluides (shampooings, lotions...) ou épaissies (gels), les suspensions (dentifrices, gommages...) joue le rôle de diluant, permettant ainsi l’application sur la peau et/ou les annexes cutanées du ou des actif(s) choisi(s). Plus le cosmétique contient d’eau, plus l’actif est dilué, cela va de soi. Moins le cosmétique contient d’eau, moins l’actif est dilué (s’il est en très grande concentration, on pourra dire qu’il est concentré), cela va toujours de soi.

Le sérum Minéral 89 Vichy jongle avec les mots, à croire que l’humoriste, Raymond Devos, a inspiré le service marketing de la marque pour mettre au point un argumentaire aussi surréaliste.

Ce sérum est riche en eau thermale (89%). Il est donc concentré en eau. Oui, mais l’eau est un diluant. Ce sérum est donc concentré en diluant.

On nous dit qu’il contient de l’acide hyaluronique « hautement concentré ». Pourtant, l’acide hyaluronique est un polymère de haut poids moléculaire qui possède des propriétés gélifiantes intéressantes dans le cas où l’on veut formuler un gel ou handicapantes pour le formulateur si celui-ci souhaite obtenir un sérum fluide comme… de l’eau.

L’acide hyaluronique concentré (mais présent seulement en 8e position de la liste des ingrédients) et l’eau de Vichy concentrée (présente en 1ère position de la liste des ingrédients) sont dans un bateau. L’acide hyaluronique tombe à l’eau (de Vichy). Qui reste dans le bateau ? L’eau... de Vichy !!!

Ne nous leurrons pas, Mineral 89 ne fait pas exception à la règle. Les sérums sont composés majoritairement d’eau... purifiée (issue du service d’eau courante). Vichy nous propose ici un sérum à l’eau thermale... Une valeur ajoutée indéniable !

Ce premier « geste du matin » à défaut de nous tonifier, hydrater, repulper... ne manquera pas de nous faire démarrer notre journée du bon pied, le sourire aux lèvres !

Minéral 89 Vichy : Aqua, PEG/PPG/polybutylene glycol-8/5/3 glycerin, glycerin, butylene glycol, methyl gluceth-20, carbomer, sodium hyaluronate, phenoxyethanol, caprylyl glycol, citric acid, biosaccharide gum-1.






Retour aux regards