Nos regards
Le déodorant douceur Le Petit Marseillais : celui-là ne nous fend pas le cœur !

> 22 août 2018

Le déodorant douceur Le Petit Marseillais : celui-là ne nous fend pas le cœur ! Sans sel d’aluminium (c’est normal pour un déodorant), sans alcool (c’est une très bonne idée), anti-traces (merci disent les vêtements !), ce déodorant douceur Le Petit Marseillais nous réconcilie avec une marque qui nous a fendu le cœur à plusieurs reprises (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/le-petit-marseillais-peuchere-tu-me-fends-le-coeur-331/) (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/peuchere-le-petit-marseillais-tu-nous-re-fends-le-coeur-et-c-est-pas-gentil-en-cette-periode-de-fete-452/).

Ce déodorant commercialisé dans un flacon à bille est composé majoritairement d’eau et d’humectants (glycérine, propylène glycol). Un certain nombre d’ingrédients capables d’agir sur les bactéries de la flore cutanée sont repérés dans la liste des ingrédients. Le mode d’action de ce produit est donc clair. En diminuant le nombre de germes présents à la surface de la peau, on diminue la quantité de molécules malodorantes produites.

L’huile essentielle de sauge sclarée est utilisée pour ses propriétés antiseptiques (Peana A.T., Moretti M.D.L. Pharmacological activities and applications of Salvia sclarea and Salvia desoleana essential oils, Studies in Natural Products Chemistry, 26, Part G, 2002, Pages 391-423). Elle est secondée dans son action par l’acide lévulinique ; cette molécule qui ne fait pourtant pas partie de la liste des conservateurs autorisés est considérée comme une alternative à l’emploi de ces derniers (Papageorgiou S., Varvaresou A., Tsirivas E., Demetzos C. New alternatives to cosmetics preservation. J. Cosmet. Sci. 2010, 61, 2, 107-123). Lorsque l’on sait que cet ingrédient présenté au niveau de l’inventaire européen comme un agent de parfumage et un conditionneur cutané (http://ec.europa.eu/growth/tools-databases/cosing/index.cfm?fuseaction=search.details_v2&id=35007) est obtenu à partir du saccharose (Peters S., Rose T., Moser M. Sucrose: A prospering and sustainable organic raw material. Top Curr Chem. 2010, 294, 1-23), on comprend que cet ingrédient a de quoi séduire l’industrie cosmétique en quête d’ingrédients naturels, bien tolérés. Son effet bactéricide vis-à-vis de bactéries pathogènes pouvant contaminer des fruits et légumes le place sur la liste des agents décontaminants susceptibles de remplacer l’hypochlorite de sodium (Ijabadeniyi O.A., Mnyandu E. Inactivation of Heat Adapted and Chlorine Adapted Listeria Monocytogenes ATCC 7644 on Tomatoes Using Sodium Dodecyl Sulphate, Levulinic Acid and Sodium Hypochlorite Solution. Ital. J. Food Saf. 2017, 13, 6, 2, 5916). L’acide salicylique (http://ec.europa.eu/growth/tools-databases/cosing/index.cfm?fuseaction=search.details_v2&id=37595) et l’acide sorbique ainsi que son sel de potassium (http://ec.europa.eu/growth/tools-databases/cosing/index.cfm?fuseaction=search.details_v2&id=38173), des ingrédients retrouvés à l’annexe V (liste des conservateurs autorisés) renforcent son effet.

Trois molécules allergisantes (cinnamic acid, benzyl alcohol, linalool) sont présentes.

Une larme de beurre de karité (butyrospermum parkii butter) est également retrouvé ! Ce n’est pas cette larme qui nous fera pleurer...

Toute l’équipe de la partie de cartes de Marcel Pagnol est heureuse aujourd’hui ; le déodorant soin DOUCEUR - karité & huile essentielle de sauge a remporté la partie, à la loyale !

Déodorant soin DOUCEUR - Karité & huile essentielle de sauge : Aqua, glycerin, propylene glycol, parfum, salvia sclarea oil, butyrospermum parkii butter, ethylhexylglycerin, levulinic acid, sodium levulinate, cinnamic acid, lecithin, glyceryl caprylate, dimethyl phenylbutanol, polyglyceryl-3 caprylate, caprylyl/capryl glucoside, sorbitan oleate, glyceryl stearate, polyglyceryl-3 diisostearate, polyisobutene, sodium acrylate/sodium acryloyldimethyl taurate copolymer, xanthan gum, sodium phytate, tocopherol, salicylic acid, sorbic acid, benzyl alcohol, potassium sorbate, linalool.






Retour aux regards