Nos regards
Dentifrice ayurvédique, Meswak, le produit qui confond brosse à dents et pâte qui va dessus !

> 22 février 2019

Dentifrice ayurvédique, Meswak, le produit qui confond brosse à dents et pâte qui va dessus !

« Sans colorant, sans conservateur, sans fluor, sans parfum de synthèse, sans paraben, sans EDTA, sans graisse animale, non testé sur animaux. » : c’est ainsi que se définit le dentifrice Meswak, un dentifrice qui contient un extrait de siwak (Salvadora persica) et qui, vraisemblablement, confond brosse à dents et pâte dentifrice ; il nous a donné envie d’en savoir plus sur la racine de siwak.

L’hygiène bucco-dentaire, les moyens du bord

En attendant l’invention de la brosse à dents moderne, à savoir ce petit accessoire muni d’un manche et d’une jolie rangée de poils bien dressés,1 les Babyloniens utilisaient, 3500 ans avant J.C., un bâton à mâcher, fabriqué à l’aide d’un morceau de bois. Le bâton en question mesurait 5 à 6 pouces ; l’une de ses extrémités était mise à macérer, afin de permettre la séparation des fibres sur un quart de pouce. D’autres populations utiliseront leurs doigts enveloppés d’un tissu, des cure-dents, des brindilles, des pailles… pour réaliser le nettoyage de leurs dents.2

Salvadora persica, l’arbre à brosses à dents

Salvadora persica est un arbre à feuilles persistantes qui posséde un tronc de 4 à 6 mètres de haut, de couleur blanche et dont le nom arabe est Shajar-el-Miswak, Al-arak ou encore Khardal. En anglais, on le nomme tooth brush tree (arbre à brosse à dents) ou mustard tree (arbre à moutarde) du fait du goût et de l’odeur piquante de ses feuilles.3 Diverses applications concernant le bois de cet arbre sont envisageables. On pourra l’exploiter en tant que bois de chauffage ou comme source de charbon. La résine qui s’en écoule pourra faire office de vernis. Les feuilles broyées et macérées dans de l’urine de vache constituent un dépilatoire assez original.4 Les différentes parties de la plante sont très utilisées en médecine traditionnelle, en Afrique de l’Est et au Moyen-Orient.5 La racine de siwak ou d’arak (miswak ou siwak) est utilisée traditionnellement comme brosse à dents dans les pays de religion islamique et ceci s’explique par le fait que le prophète Mahomet recommande l’utilisation de ce « bâton à mâcher » dans le cadre de l’hygiène bucco-dentaire.3,6

Cette brosse à dents peut constituer une réserve d’ADN exploitable en criminologie. Quelle que soit l’origine géographique du criminel, quelles que soient ses habitudes en matière d’hygiène bucco-dentaire, l’examen attentif de sa salle de bain permettra donc de retrouver sa trace génétique.7

L’isothiocyanate de benzyle, un actif antiseptique très fragile

L’effet antiseptique de cette racine est à relier à la présence d’isothiocyanate de benzyle. L’extraction de cette molécule par des solvants comme l’éthanol ou le méthanol n’est pas recommandée du fait de la réaction du solvant avec ce que l’on cherche à extraire. On observe la formation d’éthyl benzyl thiocarbamate ou de méthyl benzyl thiocarbamate.8 L’extrait de Salvadora persica est incorporé dans divers produits du commerce. Selon les produits sélectionnés, il est possible de retrouver 0,073 % (m/m) d’isothiocyanate de benzyle ou bien de n’en déceler aucune trace dans le produit d’hygiène buccal, ce qui signe alors un procédé d’extraction qui a été destructeur.9 Lorsque le solvant d’extraction est l’acétone, il est possible d’extraire environ 39 % d’isothiocyanate de benzyle.10 Ces variations importantes montrent que cette matière première est difficile d’emploi et que la qualité de l’extrait obtenu peut être très variable.

Les dentifrices « siwak » ne sont pas les meilleurs

Une étude de 2018 concernant le dosage du fluor dans divers dentifrices à destination des enfants place le dentifrice siwak en queue de peloton en ce qui concerne l’écart entre la quantité de fluor revendiquée (400 ppm) et la quantité de fluor retrouvée par dosage (260 ppm). Les dentifrices Signal (516 ppm pour 500 revendiqué) et Aquafresh (490 ppm pour 500 revendiqué) montrent la supériorité des dentifrices européens par rapport au dentifrice traditionnel.11

En conclusion

La brosse à dent ne fait pas tout, même si elle pousse dans les arbres, même si elle pousse sous les arbres. Un deuxième geste s’impose en matière d’hygiène buccodentaire, celui d’enduire la brosse à dents en question d’un produit de qualité.

Bibliographie

1 https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/lecons-de-savoir-vivre-pour-eviter-le-ridicule-avec-mme-de-genlis-600/

2 Basil H. Aboul-Enein, The miswak (Salvadorapersica L.) chewing stick: Cultural implications in oral health promotion, The Saudi Journal for Dental Research, 5, 1, 2014, Pages 9-13

3 Hilal Ahmad, K. Rajagopal, Salvadorapersica L. (Meswak) in dental hygiene, The Saudi Journal for Dental Research, 5, 2, 2014, Pages 130-134

4 Muhammad Zakariyyah Aumeeruddy, Gokhan Zengin, Mohamad Fawzi Mahomoodally, A review of the traditional and modern uses of Salvadorapersica L. (Miswak): Toothbrush tree of Prophet Muhammad, Journal of Ethnopharmacology, 213, 2018, Pages 409-444

5 Mohammad Asadi Monfared, Davood Samsampour, Gholam Reza Sharifi-Sirchi, Fatemeh Sadeghi, Assessment of genetic diversity in Salvadorapersica L. based on inter simple sequence repeat (ISSR) genetic marker, Journal of Genetic Engineering and Biotechnology, In press, corrected proof, 2018

6 Mohammad Abhary, Abdul-Aziz Al-Hazmi, Antibacterial activity of Miswak (Salvadorapersica L.) extracts on oral hygiene, Journal of Taibah University for Science, 10, 4, 2016, Pages 513-520

7 Nagy Alfadaly, Ahmed Kassab, Fahd Al Hedaithy, Determination of DNA profiling of siwak and toothbrush samples used in Kingdom of Saudi Arabia, Egyptian Journal of Medical Human Genetics, 17, 4, 2016, Pages 383-387

8 Maged S. Abdel-Kader, Khalid S. Al Shahrani, Mohammed H. Alqarni, Mohammed A. Salkini, Saleh I. Alqasoumi, Effect of hydroxylated solvents on the active constituents of Salvadora persica root “Siwak”, Saudi Pharmaceutical Journal, In press, corrected proof, 2018

9 Maged Saad Abdel-Kader, Elsadig Hassan Khamis, Ahmed Ibrahim Foudah, Mohammed Hamed Alqarni, GC quantitative analysis of benzyl isothiocyanate in Salvadora persica roots extract and dental care herbal products, Saudi Pharmaceutical Journal, 26, 4, 2018, Pages 462-466

10 Mohamed Z. M. Salem, Said I. Behiry, Abdelfattah Z. M. Salem, Effectiveness of root-bark extract from Salvadorapersica against the growth of certain molecularly identified pathogenic bacteria, Microbial Pathogenesis, 117, 2018, Pages 320-326

11 Imran Farooq, Saqib Ali, Khalifa Sulaiman Al-Khalifa, Khalid Alhooshani, Total and soluble fluoride concentration present in various commercial brands of children toothpastes available in Saudi Arabia – A pilot study, The Saudi Dental Journal, 30, 2, 2018, Pages 161-165

 

 






Retour aux regards