Nos regards
Démaquillants Eye Care et Klorane : entre les deux mon œil balance !

> 20 décembre 2018

Démaquillants Eye Care et Klorane : entre les deux mon œil balance !

Se maquiller les yeux, c'est bien... disposer d'un bon démaquillant, c'est indispensable !

Forts de leur expérience dans le domaine de la contactologie, les Laboratoires Contapharm se sont lancés, il y a de nombreuses années déjà, dans le domaine des produits de maquillage destinés aux femmes qui font le choix de porter des lentilles. C'est ainsi qu'est née la marque Eye Care Cosmetics.1

Les laboratoires Klorane, quant à eux, sont dans le giron du groupe Pierre Fabre depuis l’année 1965.2 La « marque de fabrique » de ces produits : des extraits végétaux, d’où la devise retrouvée sur le site Klorane « Klorane, des soins botaniques qui ont du sens ».3

Nous nous penchons donc aujourd'hui sur un démaquillant de chacune de ces 2 marques pour permettre un choix éclairé à nos lecteurs.

Le produit démaquillant pour les yeux de marque Eye Care est une émulsion huile dans eau toute simple, dont la phase aqueuse comporte un humectant bien connu, la glycérine et une phase lipophile composée de plusieurs émollients (stéarate et palmitate d’octyle). L’émulsionnant est bien choisi : il s’agit du poloxamer 181 qui appartient à la famille des tensioactifs non ioniques. On trouve également du phényléthanol (INCI :  phenethyl alcohol). Considéré comme un agent de parfumage, cet ingrédient est utilisé également comme agent antimicrobien.4 Le Bis(2-ethylhexyl) adipate ou DEHA (INCI :  diethylhexyl adipate) est un agent plastifiant.5 Le polyacrylate-13 qui fait partie de la famille des polyacrylamides est, quant à lui, un agent filmogène. La réglementation en vigueur en Europe fixe une teneur résiduelle maximale en acrylamide de 0,5 mg/kg, dans ce type d’application.

La lotion démaquillante Klorane est, quant à elle, une solution aqueuse. L’eau est additionnée de 2 humectants : le butylène glycol et l’hexylène glycol. La présence d’un extrait de bleuet, Centaurea cyanus L. (Asteraceae) est fréquent dans les cosmétiques destinés à la zone oculaire. Les infusés obtenus à partir de cette plante possèdent une action anti-inflammatoire, du fait de la présence de polyines et d’anthocyanosides, mise à profit, comme traitement d’appoint, en ophtalmologie.6,7 D’une manière entérinée par l’usage, les lotions comme celle-ci destinées au démaquillage des yeux sont de couleur bleue. Cela est due au fait que le bleuet contient de la protocyanine, un pigment bleu isolé, pour la première fois, en 1958, par Bayer et décrit comme un complexe métallique, contenant du fer et du magnésium.8 On retrouve, par ailleurs, ici aussi, un poloxamer (poloxamer 184) qui va permettre d’éliminer les maquillages gras, ainsi que du phényléthanol. On notera la présence de chlorure de sodium qui va permettre d’obtenir une solution isotonique aux larmes.9 On assure ainsi une bonne tolérance du produit au niveau oculaire et on évite la sensation de picotement au moment de l’emploi.

Avec l’un comme avec l’autre de ces 2 produits, le démaquillage des yeux se fera en toute sécurité. Le choix est difficile à faire entre la forme laiteuse d’un blanc de neige et la solution azur de bleuet... Et on sait bien que, comme dit l’adage, « les goûts et les couleurs » ne se discutent pas...

Compositions

Emulsion démaquillante pour les yeux Eye Care Cosmetics : Aqua, poloxamer 181, glycerin, ethylhexyl stearate, ethylhexyl palmitate, phenethyl alcohol, diethylhexyl adipate, polyacrylate-13, polyisobutene, parfum (fragrance), polysorbate-20, sodium hydroxide. 

Lotion florale démaquillante au bleuet apaisant Klorane : Water (aqua), butylene glycol, Centaurea cyanus flower water, poloxamer 184, hexylene glycol, PEG-6 caprylic/capric triglerides, acid blue 3 (CI 42051), phenetyl alcohol, sodium chloride, trisodium EDTA

Bibliographie

1 https://www.eyecare.fr/fr/content/6-une-expertise-issue-de-la-dermo-contactologie

2 https://www.pierre-fabre.com/fr/histoire

3 https://www.pierre-fabre.com/fr/klorane

4 https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/2-phenylethanol

5 Malarvannan G, Onghena M, Verstraete S, van Puffelen E, Jacobs A, Vanhorebeek I, Verbruggen SCAT, Joosten KFM, Van den Berghe G, Jorens PG, Covaci A. Phthalate and alternative plasticizers in indwelling medical devices in pediatric intensive care units. J Hazard Mater. 2019, 363, 64-72.

6 Dorvault F, Vigot Ed., Paris, 1995, 2089 pages

7 Escher GB, Santos JS, Rosso ND, Marques MB, Azevedo L, do Carmo MAV, Daguer H, Molognoni L, Prado-Silva LD, Sant'Ana AS, da Silva MC, Granato D. Chemical study, antioxidant, anti-hypertensive, and cytotoxic/cytoprotective activities of Centaurea cyanus L. petals aqueous extract. Food Chem Toxicol. 2018, 118, 439-453.

8 Fedenko VS, Shemet SA, Landi M. UV-vis spectroscopy and colorimetric models for detecting anthocyanin-metal complexes in plants: An overview of in vitro and in vivo techniques. J Plant Physiol. 2017, 212, 13-28.

9 Brossard D., Crauste-Manciet S. Formes ophthalmiques. Techniques de l’ingénieur, PHA2018 V1, 2014

 

 

 






Retour aux regards