Nos regards
Dr Hauschka, une rupture par rapport à la théorie première !

> 02 novembre 2017

Dr Hauschka, une rupture par rapport à la théorie première ! Le Dr Rudolf Hauschka (1891 - 1969) n’est pas un personnage de légende. Il s’agit d’un médecin qui a réellement existé et qui vouait une admiration sans borne à Paracelse et à « son examen de la nature ». En 1960, Rudolf Hauschka, dans le Journal Britannique d’Homéopathie, regrette le peu d’attention que l’on porte alors à la nature. On se contente, selon lui, d’étudier quelques processus biochimiques spécifiques, sans se soucier d’approfondir la chose. Pour lui, il faudrait revenir aux fondamentaux paracelsiens, vouer à la nature toute entière une étude minutieuse, intime, en n’oubliant pas l’importance des forces cosmiques. Durant les cent dernières années, on s’est appliqué à isoler de plus en plus de principes actifs à partir de plantes. Purification, identification de la structure chimique dominent le monde de la médecine et de la biologie. Qu’arrive-t-il lorsque l’on utilise des alcaloïdes purifiés ? Des effets indésirables qui ne surviennent pas lorsque l’on a recours à un extrait de plantes. L’industrie pharmaceutique se plaît à séparer le principe actif de sa matrice naturelle. Rudolf Hauschka en appelle à l’impartialité du chercheur. Pour lui, la question-clé à se poser est la suivante : entre le principe actif pur, chimiquement caractérisé, obtenu par étapes de purifications successives ou même carrément par synthèse, et la plante entière et toute sa complexité née d’interactions organiques, qui est responsable de la guérison ? qui mérite le plus d’intérêt ? Se promener en campagne avec le Dr Hauschka à ses côtés n’est pas de tout repos. Après avoir évoqué Paracelse, ses idées alchimiques et sa « mélodie de la création », il vous transporte au XVIIIe siècle, rien qu’en observant un gland tombé d’un chêne en automne. Goethe... Avec ce simple nom, il a tout dit. Le chêne n’est pas seulement un arbre, c’est un « archétype spirituel » qui, au cours de différentes métamorphoses, « atteint sa pleine expression ». La plante est, pour le Dr Hauschka, le centre de l’univers. A la question « qui de l’œuf ou de la poule a commencé ? » il répond, à la manière du Pr. Tournesol, la plante. « Partout où nous trouvons du calcium ou du magnésium, il y avait une plante à laquelle ces minéraux doivent leur existence. Le premier milligramme de calcium n'est pas plus ancien que la première plante. Ce n'est pas le sol qui produit la plante, mais la plante qui crée le sol. » Hahnemann, son principe de similitude (similia similibus) et ses types sensibles désignés par le végétal auxquels ils correspondent (Pulsatilla, par exemple) séduisent Hauschka qui voit, dans cette manière de classer les individus comme des végétaux, un moyen de faire résonner « la mélodie de l’univers ». Paracelse et sa théorie des signatures basée sur un examen attentif de la nature et des symptômes ressentis par le patient (le bambou, qui peut rappeler une colonne vertébrale, pourrait être utilisé pour traiter les problèmes de disques intervertébraux) constituent, pour le médecin, une façon de réunir instruments et sons afin de produire une mélodie harmonieuse (R. Hauschka, The physician passes Nature's examination, British Homoeopathic journal, V49, 3, 1960, Pages 206-211).

Les laboratoires Weleda et Dr Hauschka présentent de grandes similitudes. Rudolf Steiner et Rudolf Hauschka ont l’un comme l’autre posé les bases de sociétés cosmétiques qui existent toujours de nos jours, et qui perpetuent le postulat de base : si les plantes peuvent guérir, elles peuvent aussi participer au soin de la peau...

Les laboratoires Weleda sont le fruit de la rencontre d’un chimiste autrichien Oskar Schmiedel (1887-1959) d’un médecin, Ita Wegman (1876 – 1943) et d’un philosophe Rudolf Steiner (1861-1925), en 1921. Les médicaments mis sur le marché sont basés sur le principe d’anthroposophie (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/weleda-ou-le-laboratoire-philosophique-195/).

Les cosmétiques Dr Hauschka sont le fruit d’une rencontre : celle des établissements Wala avec une jeune femme passionnée de cosmétologie, Elisabeth Sigmund.

« Depuis 1935, WALA Heilmittel GmbH développe des produits issus de la Nature. Dès les débuts de son histoire, l’entreprise était avant-gardiste et pionnière dans une société à peine consciente de la notion de produit naturel. La rapidité avec laquelle la solution technique fut apportée semble avoir déclenché l’évolution de la pensée. Mais pas partout. Ce fut d’abord dans le milieu des médecins anthroposophes que fut accueilli avec enthousiasme le procédé développé par Rudolf Hauschka, à savoir la fabrication de médicaments naturels sans conservateur alcoolique » (https://www.dr.hauschka.com/fr_FR/qui-sommes-nous/en-quelques-mots/)

Si les plantes sont toujours au centre des cosmétiques Dr Hauschka, il semble que le « procédé développé par Rudolf Hauschka » pour se passer de l’alcool comme conservateur ait été oublié. C’est grand dommage !

L’alcool est partout dans cette gamme, dans les produits d’hygiène et de soin, qu’ils soient destinés au visage, aux yeux, aux cheveux, aux pieds...

Si Rudolf Hauschka voyait dans la plante entière un moyen efficace de prévenir ou de guérir des pathologies, les cosmétiques Dr Hauschka voient en l’alcool l’ingrédient cosmétique de choix. Trop souvent placé en tête de la liste des ingrédients, il vole la vedette aux extraits végétaux qui peinent à trouver leur place...

Pour retrouver l’harmonie primitive, une reformulation s’impose !

Lait démaquillant et nettoyant : Water (Aqua), Alcohol, Anthyllis Vulneraria Extract, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil, Prunus Armeniaca (Apricot) Kernel Oil, Glycerin, Lactobacillus/Oat/Rye/Wheat Seed Extract Ferment, Cetearyl Alcohol, Bentonite, Lecithin, Xanthan Gum, Hydrolyzed Wheat Gluten, Fragrance (Parfum), Limonene, Linalool, Geraniol, Citronellol.

Crème douche citron citronnelle : Water (Aqua), Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Coco-Glucoside, Glycerin, Decyl Glucoside, Alcohol, Persea Gratissima (Avocado) Oil, Pyrus Cydonia Seed Extract, Sodium Cocoyl Glutamate, Disodium Cocoyl Glutamate, Xanthan Gum, Citrus Limon (Lemon) Peel Oil, Cymbopogon Flexuosus Oil, Fragrance (Parfum), Limonene, Citral, Geraniol, Linalool, Citronellol, Farnesol, Citric Acid, Hectorite

Crème de jour fluide : Water (Aqua), Anthyllis Vulneraria Extract, Prunus Armeniaca (Apricot) Kernel Oil, Alcohol, Hamamelis Virginiana (Witch Hazel) Bark/Leaf Extract, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil, Olea Europaea (Olive) Fruit Oil, Daucus Carota Sativa (Carrot) Root Extract, Arachis Hypogaea (Peanut) Oil, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Hypericum Perforatum Flower/Leaf/Stem Extract, Glycerin, Calendula Officinalis Flower Extract, Lecithin, Triticum Vulgare (Wheat) Bran Extract, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Fragrance (Parfum), Limonen, Linalool, Farnesol, Benzyl Benzoate, Geraniol, Citronellol, Citral, Eugenol, Benzyl Salicylate, Algin, Xanthan Gum.

Sérum tonifiant nuit : Water (Aqua), Alcohol, Glycerin, Pyrus Malus Fruit Water, Chondrus Crispus Extract, Hamamelis Virginiana Bark/Leaf Extract, Hectorite, Pyrus Malus Flower Extract, Parfum, Citronellol, Limonene, Linalool, Geraniol, Citral, Sodium Chloride, Xanthan Gum.

Après-shampooing jojoba et guimauve : Water (Aqua), Betaine, Alcohol, Sorbitol, Cetearyl Alcohol, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Glyceryl Laurate, Hydrolyzed Wheat Protein, Hydrolyzed Milk Protein, Althaea Officinalis Leaf Extract, Quercus Robur Bark Extract, Urtica Urens Leaf Extract, Arctium Lappa Root Extract, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Extract, Melia Azadirachta Leaf Extract, Macadamia Ternifolia Seed Oil, Fragrance (Parfum), Limonene, Citral, Linalool, Acetum (Vinegar), Tricaprylin, Lecithin, Galactoarabinan, Sodium Cetearyl Sulfate, Citric Acid, Xanthan Gum.

Lotion pour les cheveux au neem : Water/Aqua, Alcohol, Melia Azadirachta Leaf Extract, Urtica Urens Leaf Extract, Arnica Montana Flower Extract, Betula Alba Bark Extract, Calendula Officinalis Flower Extract, Aesculus Hippocastanum (Horse Chestnut) Seed Extract, Borago Officinalis Extract, Arctium Lappa Root Extract, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Oil, Fragrance/Parfum, Linalool, Limonene, Geraniol, Coumarin, Citronellol.

Lotion fraîcheur pour les yeux : Water (Aqua), Euphrasia Officinalis Extract, Foeniculum Vulgare (Fennel) Seed Extract, Alcohol, Anthyllis Vulneraria Extract, Chamomilla Recutita (Matricaria) Flower Extract, Camellia Sinensis Leaf Extract, Rosa Damascena Flower Oil, Fragrance (Parfum), Geraniol, Citronellol.

Crème hydratante pour les pieds : Water/Aqua, Glycerin, Alcohol, Fragrance/Parfum, Hypericum Perforatum Extract, Arachis Hypogaea (Peanut) Oil, Lanolin, Olea Europaea (Olive) Fruit Oil, Prunus Spinosa Fruit Extract, Cetearyl Alcohol, Zinc Oxide, Aesculus Hippocastanum (Horse Chestnut) Seed Extract, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Bentonite, Lactose, Limonene, Citral, Linalool, Geraniol, Benzyl Benzoate, Farnesol, Citronellol, Coumarin, Eugenol, Benzyl Salicylate, Xanthan Gum, Lysolecithin, Propolis Wax.






Retour aux regards