Nos regards
Ushuaïa, le déodorant des « grandes occasions » !

> 08 janvier 2018

Ushuaïa, le déodorant des « grandes occasions » ! Flacon rose comme la bonne humeur, grenade coupée par la moitié, gourmande comme un dessert, déodorant sans sels d’aluminium, comme un VRAI déodorant, parfum longue durée, comme un produit qui n’a pas le souffle court... ce petit déodorant compressé ne manque pas d’arguments pour séduire le consommateur !

Ushuaïa… la Terre de Feu… un nom qui fait rêver, même les plus casaniers d’entre nous... Les Açores des îles portugaises, un paradis pour amoureux de la nature... ce déodorant invite décidément au voyage !

Le terme « ingrédient d’origine naturel » apposé sur l’emballage à tendance à nous agacer. Ce déodorant qui fleure bon la nature ne contiendrait qu’un seul ingrédient naturel (le terme ingrédient étant au singulier !) ? Etonnant !

L’extrait de grenade est effectivement au rendez-vous. Il s’agit d’un fruit chargé de symboles. La grenade a la particularité d’avoir un très grand nombre de graines, ce qui peut faire référence aux sujets d’un même roi ou aux individus ayant une même croyance. Les visiteurs qui se promènent dans la galerie François Ier du château de Fontainebleau ne manqueront pas de remarquer la représentation de ce fruit au cours de leur visite. Symbole des sujets fidèles et resserrés autour de leur souverain, la grenade et ses multiples graines constitue un élément décoratif que l’on ne peut qu’admirer en ce lieu.

Parmi ses nombreuses propriétés, c’est certainement son effet antioxydant qui est recherché ici (D. Ricci, L. Giamperi, A. Bucchini, D. Fraternale, Antioxidant activity of Punica granatum fruits, Fitoterapia, 77, 4, 2006, 310-312). On se souviendra que la sueur apocrine (sueur de stress produite en particulier au niveau des aisselles) est une sueur de nature lipidique qui, en subissant le phénomène d’oxydation par l’oxygène de l’air, produit des molécules malodorantes.

De l’alcool comme solvant principal... pour un effet antiseptique marqué, du parfum pour masquer les odeurs qui auraient la mauvaise idée de se manifester, du citrate de triéthyle, un inhibiteur d’enzyme qui évite la dégradation des triglycérides de la sueur apocrine en acides gras volatils malodorants, de l’eau, de la glycérine, quelques allergènes, un adaptateur de pH et l’extrait de grenade qui, bien qu’originaire d’Asie, nous emmène tout droit en Andalousie.

Ushuaïa est un vrai déodorant sans sel d’aluminium. Il ne s’agit pas d’un simple parfum, mais bien d’un déodorant composé de deux ingrédients actifs... Bien sûr tout cela baigne dans l’alcool... On évitera donc ce produit pour un usage longue durée et on le réservera « aux grandes occasions ».

Alors en cas de visite princière, n’hésitons pas à dégainer le déodorant Ushuaïa... à la pulpe de grenade !

Ushuaïa déodorant efficacité 24h sans sels d’aluminium à la pulpe de grenade vitalisante des Açores : Isobutane, alcohol denat, parfum, triethyl citrate, aqua, glycerin, linalool, limonene, citric acid, benzyl alcohol, citronellol, geraniol, punica granatum extract, citral.






Retour aux regards