Nos regards
Un shampooing réparateur qu’il vaut mieux oublier

> 06 août 2018

Un shampooing réparateur qu’il vaut mieux oublier L’Occitane en Provence se propose de réparer les cheveux secs et abîmés d’une drôle de manière. La présence de laurylsulfate de triéthanolamine, irritant et très peu naturel, contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire (cf l’astérisque présent sur l’emballage), ne plaide pas en la faveur de ce shampooing qui semble vouloir pourtant faire mieux que les produits de la concurrence. Mais ce n'est pas tout… Les huiles essentielles sont sources d’allergènes...

Les amateurs de douceur passeront au large de ce shampooing décevant.

Ingrédients : Aqua/Water*, Disodium laureth sulfosuccinate*,TEA-lauryl sulfate*, Laureth-2*, PEG-120 Methyl glucose dioleate, Parfum/Fragrance, Coco-glucoside*, Glyceryl oleate*, Ethylhexylglycerin, Panthenol, Sodium chloride*, Angelica archangelica root oil*, Pelargonium graveolens flower oil*, Lavandula angustifolia (Lavender) oil*, Cananga odorata flower oil*, Pogostemon cablin oil*, Cocamidopropyl betaine*, Laurdimonium hydroxypropyl hydrolyzed wheat protein*, PEG/PPG-14/4 Dimethicone, PEG-40 Hydrogenated castor oil*, Polyquaternium-7, Polyquaternium-10, Sodium benzoate, Limonene*, Linalool*
* Ingrédient d'origine naturelle.






Retour aux regards