Nos regards
Stylo démaquillant e.l.f., un produit vraiment malin ?

> 31 octobre 2017

Stylo démaquillant e.l.f., un produit vraiment malin ? Durant toute l’enfance, l’adolescence et même la jeunesse (tout dépend de la durée des études), on manie l’effaceur d’encre avec dextérité, afin d’éliminer les fautes d’étourderie et autres erreurs, quelles soient vénielles ou plus graves...

Pour les malhabiles, celles qui se maquillent d’une main peu sûre, voire tremblotante, e.l.f. s’est souvenu de ses années d’écolier et met à disposition un effaceur pour maquillage. L’idée est séduisante.

Le mode d’emploi est simple. L’effaceur, au lieu d’effacer les fautes sur les copies d’écolier, élimine les fautes de goût de maquillage. « Appliquez la pointe du stylo sur la zone à démaquiller. Nettoyez la pointe du stylo avec un mouchoir après chaque utilisation. Petite astuce : retirez la pointe du stylo lorsque celle-ci est sale et retournez la mine afin d'employer la partie non utilisée. »

La composition du cosmétique est, elle aussi, très simple : des substances lipophiles (Isododecane, Cyclomethicone, Caprilyc/Capric Triglyceride) qui dissolvent (entraînent) les ingrédients lipophiles constitutifs du mascara, de l’eye liner, du fard à paupière... Tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes, si ce cosmétique était à usage unique.

Une fois la trace de maquillage inopportune démaquillée, l’effaceur est refermé. Comme il a été au contact de la peau, il risque d’être contaminé rapidement par des germes présents sur la peau (Voir https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/le-microbiote-cutane-un-univers-qui-commence-a-etre-courtise-par-les-cosmetologues-278/). De cela, on ne se soucie pas… même s’il est vrai que la formule est sans doute peu propice au développement microbien… même s’il y a beaucoup de conservateurs (du phénoxyéthanol et 4 parabens, quand même !!!)…

L’oeil est un organe sensible qui nécessite des soins particuliers. Les galénistes le savent bien qui formulent des collyres médicamenteux stériles (pour éviter les infections oculaires), apyrogènes et isotoniques aux larmes, et ce pour des raisons de tolérance.

La zone péri-oculaire nécessite également des égards.

Pour des raisons d’hygiène, on oubliera donc ce stylo !

Stylo démaquillant e.l.f. : Isododecane, Cyclomethicone, Caprilyc/Capric Triglyceride, Phenoxyethanol, Tocopherol, Cucumis Sativus (Cucumber) Fruit Extract, Chamomilla Recutita (Matricaria) Extract, Methylparaben, Butylparaben, Ethylparaben, Propylparaben (https://www.eyeslipsface.fr/produit-beaute/stylo-demaquillant)






Retour aux regards