Nos regards
Quelle différence entre huile de palme et huile de palmiste ?

> 18 septembre 2018

Quelle différence entre huile de palme et huile de palmiste ?

Huile de palme et huile de palmiste

A l’origine de ces deux matières premières, un même palmier africain du nom de Elaeis guineensis.

L’huile de palme (nom INCI Palm oil) est obtenue par extraction à partir du mésocarpe du fruit ; sa consistance est celle d’un beurre, sa couleur est celle du bouton d’or, elle dégage une odeur de violettes. Elle blanchit sous l’action des oxydants ou bien en étant placée à l’air libre. Les triglycérides qui la composent contiennent de l’acide oléique (40%) et palmitique (45%) (Hanna Lappi, Raimo Alén, Pyrolysis of vegetable oil soaps—Palm, olive, rapeseed and castor oils, Journal of Analytical and Applied Pyrolysis, 91, 1, 2011, Pages 154-158). Les acides stéarique et linoléique sont assez peu représentés.

L’huile de palmiste (Nom INCI Palm kernel oil) est obtenue par extraction à partir de l’amende du fruit. Elle est de couleur blanche. Elle est riche en glycérides lauriques (48 %). On trouve également des acides gras comme l’acide myristique (15 %) et l’acide oléique (15 %) (I. S. M. Zaidul, N. A. Nik Norulaini, A. K. Mohd. Omar, Yoshiyuki Sato, R. L. Smith, Separation of palm kernel oil from palm kernel with supercritical carbon dioxide using pressure swing technique, Journal of Food Engineering, 81, 2, 2007, Pages 419-428).


Ces deux huiles sont très utilisées dans le domaine cosmétique et en particulier dans le secteur de la savonnerie. Née en Afrique de l’Ouest, le palmier à huile a conquis par la suite le continent asiatique. En Asie du Sud-Est les plantations de palmiers à huile couvrent environ 2/3 de la surface globale du territoire (Kingkaew Apichatmeta, Chadapust J. Sudsiri, Raymond J. Ritchie, Photosynthesis of Oil Palm (Elaeis guineensis), Scientia Horticulturae, 214, 2017, Pages 34-40).

La production en chiffres

En 2015, la production d'huile a atteint 55,70 millions de tonnes pour 17,32 millions d'hectares de plantations. Ces dernières décennies, la production a tendance à doubler tous les 10 ans du fait d’une demande toujours plus importante. En 2020, on estime que la production annuelle mondiale atteindra la valeur de 78 millions de tonnes. Ces besoins incessants en huile de palme ont des conséquences désastreuses d’un point de vue écologique avec la déforestation, l’appauvrissement de la biodiversité du fait de l’altération de l’habitat de certaines espèces ou bien de la rupture de la chaîne alimentaire, de la modification de la qualité des sols… C’est sans parler de l’impact sur l’Homme et sur son cadre de vie ! (Rahima Khatun, Mohammad Imam Hasan Reza, M. Moniruzzaman, Zahira Yaakob, Sustainable oil palm industry: The possibilities, Renewable and Sustainable Energy Reviews, 76, 2017, Pages 608-619).

En conclusion

Alors plutôt que de tout attendre de ce palmier il est peut être bon de se souvenir que le savon se façonne également à partir du suif, une graisse animale riche en stéarine, un triglycéride renfermant de l’acide stéarique (Dorvault F. L'Officine, Vigot, Paris, 1995, 2089 p.).






Retour aux regards