Nos regards
Quand Garnier se prend à son propre piège

> 09 août 2017

Quand Garnier se prend à son propre piège Sur son site, la marque Garnier fustige, avec raison, la mode du « No poo » ou, in french, du « Sans shampooing » (http://www.garnier.fr/garnier-magazine/cheveux/ultra-doux/no-poo-comment-laver-ses-cheveux-sans-shampoing) mise à l’honneur par des blogueuses ayant une peur panique des ingrédients dits « chimiques » (traduire dans le langage blogueuse par « dangereux », « abominables », voire même « faisant courir un risque de mort imminente »). Ne plus se laver les cheveux avec un shampooing est la méthode drastique utilisée par certaines pour préserver leur santé.

Comme il n’est pas évident de suivre ces jusqu’au-boutistes, une dissidence a vu le jour. La mode du « low poo » (plus soft, donc) succède à la mode du « no poo ». Le « sans » shampooing est remplacé par le « peu » de shampooing. Faut-il donc réduire la quantité de shampooing placée au creux de la main pour se laver les cheveux ? Non, on entend, plutôt, diminuer le caractère détergent du shampooing. On connaissait la notion de savon « sans savon » ; on tente de nous vendre maintennat du shampooing « sans shampooing » !

La marque Garnier est connue depuis longtemps pour ses shampooings « ultra-doux ». Cette notion ne cesse pas de nous amuser. Doux, on voit ce que cela veut dire. Le cosmétique, en question, n’agresse pas la peau. Super-doux, extra-doux, ultra-doux (dis mon cheveu, lequel est le plus doux ?), ces appellations nous laissent toujours perplexes. Que signifie plus doux que doux ? « Et que ne durent que les moments doux », chantait Alain Bashung ; cela est clair... Il ne lui serait pas venu à l’idée de prendre comme refrain « Et que ne durent que les moments ultra-doux » !

Bref, passons... Garnier a décidé de surfer sur la vague « low poo ». Le shampooing proposé aux cheveux très secs, frisés ou crépus est donc formulé à partir d’une base lavante moins détergente.

Démonstration : Ultra-doux contient majoritairement du lauryléther sulfate de sodium (qui n’est, bien évidemment, pas à jeter mais qui ne convient pas à tout le monde), un tensioactif détergent, efficace du point de vue de son caractère nettoyant, mais légèrement irritant. A proscrire quand « ça chatouille ou gratouille », comme aurait dit notre bon Dr Knock... à utiliser sans souci pour les personnes sans souci « dermatologique »... Les autres tensioactifs (coco-betain, glycol distearate, PPG-5-Ceteth-20) sont des tensioactifs doux. Du sel (sodium chloride) pour épaissir la formule, des conservateurs pour s’assurer de la bonne conservation microbiologique du shampooing (ce n’est pourtant pas un milieu très favorable aux micro-organismes), un agent conditionneur (polyquaternium-10) pour sacrifier à la mode des cheveux très lisses, des matières premières lipophiles (huile de tournesol, huile d’avocat, beurre de karité, isopropyl alcohol) pour renforcer l’effet lissant du conditionneur en gainant le cheveu sec à qui le shampooing est destiné. Le parfum apporte un allergène.

Le low shampoo est, en principe, l’ennemi des tensioactifs cationiques et pourtant on trouve du chlorure de béhentrimonium en 3e position et du chlorure de cétrimonium en fin de liste. La douceur annoncée n’est donc pas si évidente que cela. Certes, il n’y a pas de tensioactifs sulfatés, mais les sels d’ammoniums quaternaires ne sont pas follement intéressants. Le parfum choisi apporte plusieurs allergènes. Huiles de tournesol et d’avocat, ainsi que du beurre de karité sont présents, comme dans le shampooing ultra-doux.

Finalement, à choisir, nous reprenons le shampooing classique ultra-doux et nous continuons à nous moquer de la mode des « no » ou « low poo » !

Ultra-doux shampooing nourrissant huile d’avocat et beurre de karité Garnier : aqua, sodium laureth sulfate, coco-betain, glycerin, glycol distearate, sodium chloride, CI15985, CI 19140, tocopherol, sodium benzoate, sodium acetate, sodium hydroxide, PPG-5-Ceteth-20, polyquaternium-10, salicylic acid, helianthus annuus seed oil, benzyl alcohol, propylene glycol, isopropyl alcohol, carbomer, persea gratissima oil, rosmarinus officinalis leaf extract, butyrospermum parkii butter, citric acid, hexyl cinnamal, parfum.

Low shampoo soin lavant non moussant Garnier : aqua, cetearyl alcohol, behentrimonium chloride, coco-betaine, potato starch modified, guar hydroxypropyltrimonium chloride, tocopherol, sodium chloride, sodium benzoate, phenoxyethanol, trideceth-6, polyquaternium-7, helianthus annus seed oil, fumaric acid, linalool, benzyl alcohol, benzyl salicylate, amodimethicone, isopropyl alcohol, aloe barbedensis leaf jeace powder, persea gratissima oil, rosmarinus officinalis leaf extract, rosemary leaf extract, cetyl hydroxyethylcellulose, citric acid, butylphenyl methylpropional, cetrimonium chloride, butyrospermum parkii butter, coumarin, hexyl cinnamal, glycerin, parfum.






Retour aux regards