Nos regards
Quand c’est vraiment bien pour bébé, c’est aussi le cas pour les adultes : c’est comme ça chez Avène

> 28 mars 2017

Quand c’est vraiment bien pour bébé, c’est aussi le cas pour les adultes : c’est comme ça chez Avène En ce qui concerne la formulation des gammes bébé, il est nécessaire d’être extrêmement vigilant quant au choix des ingrédients. La gamme Pédiatril sort victorieuse du test. Une exception pour le gel anti-croûtes de lait qui écrase une mouche avec un bazouka.

La mousse lavante est composée d’une base lavante douce formulée à l’aide de deux tensioactifs anioniques (le cocoamphoacetate de sodium et le cocoylglutamate de sodium), d’un adaptateur de pH (acide citrique et acide lactique), d’un séquestrant qui évite le dépôt de calcaire sur la peau et sur l’émail des sanitaires (disodium EDTA), d’un humectant (le propylène glycol), d’un conservateur antimicrobien (benzoate de sodium) et d’un agent épaississant (le chlorure de sodium joue ici ce rôle puisqu’il est associé à des tensioactifs anioniques).

Pour le gel lavant, même base lavante. Un gélifiant de synthèse (acrylates/C10-30 alkyl acrylate crosspolymer) permet d’obtenir un gel transparent et d’épaissir la formule afin qu’elle ne coule pas entre les doigts. Adaptateur de pH (acide citrique), conservateur (sorbate de potassium), humectant (propylène glycol) et chlorure de sodium viennent compléter la formule. On peut juste s’étonner de l’absence d’EDTA.

L’eau nettoyante mérite d’être saluée du fait de l’absence de tensioactif cationique présent dans d’autres marques comme le chlorure de cétrimonium et molécules apparentées… et pourtant très en vogue, actuellement, dans le domaine des eaux micellaires. Ces tensioactifs irritants n’ont absolument rien à faire dans ce type de produit. Il fait bon être un bébé chez Avène, se dit-on en lisant la composition de l'eau nettoyante. L'adulte n'hésitera pas à préférer cette eau nettoyante à la lotion micellaire pour l'hygiène du visage et/ou le démaquillage, afin d'éviter le bromure de cétrimonium (http://www.eau-thermale-avene.fr/visage/soins-quotidiens/hygiene-du-visage/lotion-micellaire). Beaucoup d’eau thermale d’Avène (c’est bien), une goutte d’eau du réseau de distribution (en réalité eau apportée par d’autres matières premières de la formule), des tensioactifs non ioniques doux (coco-glucoside et PPG-1-PEG-9 lauryl glycol ether), des humectants (glycérine et caprylyl glycol), conservateur et épaississant.

La crème hydratante est une émulsion renfermant un fort pourcentage d’eau d’Avène et de la glycérine, un ingrédient dit humectant, c’est-à-dire capable de retenir l’eau aussi bien dans le cosmétique que sur la peau. La paraffine liquide (mineral oil) forme sur la peau une barrière protectrice qui évite la déperdition d’eau et maintient ainsi un bon niveau d’hydratation. Un alcool gras (ceterayl alcohol), une huile végétale (huile d’onagre), un acide aminé (la glycine, plus connue sous son nom français de glycocolle) renforce le caractère hydratant de la formule. Un tensioactif non ionique, le cetearyl glucoside, permet de stabiliser la formule. De la soude pour adapter le pH, un facteur de consistance (caprylic/capric triglyceride) et un gélifiant (carbomer) pour jouer sur la texture de la préparation, un antioxydant pour préserver la phase grasse de la formule et le tour est joué. C’est parfait !

La crème au cold cream est également formulée avec de l’eau d’Avène. Les tensioactifs choisis (glyceryl stéarate et C20-40 pareth-10) sont des tensioactifs non ioniques bien tolérés. Les substances lipophiles (paraffine liquide, paraffine, cire d’abeille) assurent une action surgraissante et, par là-même, anti-deshydratante. Rien à signaler.

Le gel pour les croûtes de lait est en réalité un gel-crème. La présence de tensioactif (une bétaïne et une huile d’amande douce polyoxyéthylénée) permet d’incorporer une petite fraction d’huile d’amande douce (prunus amygdalus dulcis oil). Des humectants (glycérine et pantolactone) ont pour but de ramollir les croûtes de lait. Le sulfate de zinc est un antiseptique qui a été très utilisé, autrefois, dans le domaine thérapeutique pour son effet astringent, antiseptique et désinfectant. Dans le domaine cosmétique, il est réglementé (Annexe III du Règlement (CE) N°1223/2009). Dans le cas des croûtes de lait le recours à un antiseptique n’est pas nécessaire tant qu’il n’y a pas de surinfection. Dans la grande majorité des cas, nous lui préfèrerons donc l’huile d’amande douce.

En conclusion, des formules fort bien pensées que l’on qualifiera de courtes (c’est-à-dire comportant assez peu de matières premières), qui ne pourront que convenir à la peau des bébés et à tous ceux qui ont été bébés… il y a plus ou moins longtemps.

Mousse lavante : Avene thermal spring water (avene aqua), Water (aqua), Sodium cocoamphoacetate, Sodium cocoyl glutamate, Citric acid, Disodium EDTA, Lactic acid, Propylene glycol, Sodium benzoate, Sodium chloride.

Gel lavant : Avene thermal spring water (avene aqua), Water (aqua), Sodium cocoyl glutamate, Sodium cocoamphoacetate, Acrylates/C10-30 alkyl acrylate crosspolymer, Citric acid, o-cymen-5-ol, Potassium sorbate, Propylene glycol, Sodium chloride.

Eau nettoyante : Avene thermal spring water (avene aqua), Glycerin, Coco-glucoside, Caprylyl glycol, Disodium EDTA, PPG-1-PEG-9 lauryl glycol ether, Sodium benzoate, Sodium chloride, Water.

Crème hydratante : Avene thermal spring water (avene aqua), Glycerin, Mineral oil, Cetearyl alcohol, Oenothera biennis (evening primrose) oil, Caprylic/capric triglyceride, Cetearyl glucoside, Carbomer, Glycine, Sodium hydroxide, Tocopherol, Water.
Crème au cold cream : Avene thermal spring water (avene aqua), Mineral oil (paraffinum liquidum), Glycerin, Glyceryl stearate, PEG-12, Stearic acid, Cyclomethicone, Microcrystalline wax, Beeswax, Paraffin, BHT, C20-40 pareth-10, Caprylyl glycol, Cetyl alcohol, Cetyl phosphate, Dimethicone, Sodium acetate, Sodium hydroxide, Triethanolamine.

Gel pour les croûtes de lait : Avene thermal spring water (avene aqua), Glycerin, Water (aqua), Lactamide MEA, Undecylenadidopropylbetaine, Hydroxyethylcellulose, PEG-60 almond glycerides, Zinc sulfate, Disodium EDTA, Panthenol, Pantolactone, Prunus amydgalus dulcis oil, Tocopheryl acetate.

Retour aux regards