Nos regards
Pommade divine, c’est l’histoire d’un cosmétique (parmi d’autres, hélas !) qui se prend pour un médicament

> 10 août 2017

Pommade divine, c’est l’histoire d’un cosmétique (parmi d’autres, hélas !)  qui se prend pour un médicament The Conran shop, une boutique de décoration créée en 1973 par Terence Conran commercialise des meubles, des luminaires, de la vaisselle, des accessoires de salles de bains... et des cosmétiques... Parmi ceux-ci se trouve une préparation culte créée en 1800 pour la famille royale anglaise. Elle serait venue au secours des genoux abimés de nombreuses générations de petits princes et serait, ensuite, descendue dans la rue pour traiter les bobos des enfants moins bien nés (https://www.cultbeauty.co.uk/pommade-divine-natures-remedy-balm.html). La spécialité de la boutique Conran n’est pas le domaine cosmétique, comme on l’aura compris.

Le responsable de la mise sur le marché de la Pommade divine souffre de dyslexie aggravée. Ecrivez « cosmétique », il lira « médicament ». La pommade divine Nature's Remedy Balm, hésite entre baume cosmétique et pommade médicamenteuse. Son cœur ne balance pas longtemps. Elle opte rapidement pour un effet curatif à l’égard de différentes dermatoses.

« Cette pommade permet également de soulager et réparer rapidement bleus, brûlures, coupures et piqûres d’insectes. Elle protège et apaise les zones douloureuses ou enflammées. Elle peut également soulager des problèmes de peau plus permanents tels que l’eczéma, la dermatite et le psoriasis et aide à la cicatrisation. » Le problème dyslexique s’aggrave dès lors que l’on parle de la définition réglementaire du cosmétique. On nous parle de pathologies cutanées... termes que l’on doit proscrire dans le domaine cosmétique pour la simple et bonne raison qu’un cosmétique n’est pas un médicament (voir https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/au-fait-c-est-quoi-un-cosmetique-172/).

Pour bien faire comprendre qu’on a affaire à un produit atypique, on nous vend une pommade, une forme cosmétique assez peu moderne !

Du point de vue de sa définition, une pommade est une préparation semi-solide monophasée, c’est-à-dire constituée d’un excipient hydrophobe (l’excipient n’est composé que de corps gras et d’ingrédients lipophiles) ou hydrophile (l’excipient est composé d’eau et d’ingrédients hydrophiles). Cette forme très ancienne qui tient son nom du fait que les pommes furent utilisées pour sa préparation, il y a bien longtemps, et qui peut servir de « support » à un certain nombre de principes actifs, a été détrônée, progressivement, par l’émulsion, un excipient très pratique qui permet d’incorporer à la fois des principes actifs hydrophiles et des principes actifs lipophiles. L’émulsion possède une texture beaucoup plus agréable que la pommade ; elle est nettement plus facile à appliquer.

La pommade divine Nature's Remedy Balm est une préparation formulée à base de lanoline ce qui peut étonner dans le cas d’un produit présenté comme adapté aux peaux lésées (voir https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/nivea-baby-sans-soucis-188/). Une huile végétale (son nom n’est pas dévoilée), du beurre de karité, un émollient (Acacia Decurrens/Jojoba/Sunflower Seed Wax/Polyglyceryl-3 Esters) et un parfum source d’allergènes composent la préparation-miracle. La teinture de benjoin (Styrax Benzoin Resin Extract), quasiment abandonnée par l’industrie cosmétique du fait de son caractère allergisant, est bien présente dans la formule.

Cette pommade dans l’air du temps qui plaira sûrement aux nostalgiques du passé ne nous convainc nullement. A déconseiller chez les sujets atopiques !

Quant à nous, nous sommes décidément allergiques à tous ceux qui confondent (volontairement ou non) cosmétiques et médicaments !

Pommade Divine, Nature's Remedy Balm The Conran Shop : Lanolin, Olus Oil, Butyrospermum Parkii (Shea) Butter, Acacia Decurrens/Jojoba/Sunflower Seed Wax/Polyglyceryl-3 Esters, Parfum (Natural fragrance), Styrax Benzoin Resin Extract, Liquidambar Orientalis Resin Extract, Myristica Fragrans (Nutmeg) Oil, Eugenia Caryophyllus (Clove) Bud Oil, Eugenol, Cinnamomum Zeylanicum (Cinnamon) Leaf Oil, Cinnamomum Zeylanicum (Cinnamon) Bark Oil, Cinnamal, Limonene, Linalool, Benzyl Benzoate






Retour aux regards