Nos regards
Noreva chasse les rougeurs avec une Diane qui raffole d’acide azélaïque !

> 12 février 2018

Noreva chasse les rougeurs avec une Diane qui raffole d’acide azélaïque ! Les laboratoires Noreva sont des laboratoires dermo-cosmétiques mathématiciens. Ils évoquent « 15 ans de soins et d’innovation », le dépôt de « 17 brevets », « 105 produits testés du point de vue de leur tolérance » (ce qui est, soit dit en passant, obligatoire du point de vue réglementaire), une présence dans « 65 pays » (https://noreva-laboratoires.com/marque)... Rappelons que le dermo-cosmétique ne possède pas de statut légal (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/publications/les-dermocosmetiques-et-les-produits-de-soins-et-d-hygiene-pour-animaux-deux-types-de-produits-absents-de-la-reglementation-27/) ; si certains sont parfaitement bien formulés (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/les-dermocosmetiques-1-2-certains-sont-tres-bien-108/), d’autres le sont nettement moins bien (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/les-dermocosmetiques-2-2-d-autres-ne-sont-pas-bien-109/).

Pour se faire une idée de la qualité de ces produits, il ne reste plus qu’à se pencher sur la liste des ingrédients entrant dans leur composition.

Dans la catégorie « soins apaisants peaux sensibles », on trouve la gamme « Sensidiane AR » pour peaux à tendance couperosique. Une tendance à une pathologie n’étant pas la même chose qu’une pathologie, l’honneur est sauf…

Pour une hygiène en douceur, Noreva propose une eau micellaire anti-rougeurs. Comme de coutume, nous nous méfions un peu de ce cosmétique qui a parfois meilleure réputation que composition. Ceux qui ont l’habitude de nous lire savent bien que les eaux micellaires ne sont pas toujours formulées avec discernement (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/toutes-les-eaux-micellaires-ne-se-valent-pas-50/).

L’eau micellaire de la gamme Sensidiane se classe dans la catégorie des bons élèves. Les tensioactifs choisis (PEG-6 caprylic/capric glycerides, PEG-40 hydrogenated castor oil) sont des tensioactifs doux qui permettent de nettoyer sans irriter. Le dérivé d’acide azélaïque dont le nom INCI est « potassium azeloyl diglycinate » a fait ses preuves dans la prise en charge de certains symptômes liés à la rosacée. Une étude réalisée en 2015 a permis de mettre en évidence le confort apporté par l’application bi-quotidienne d’une crème en renfermant du point de vue des sensations de brûlure ressenties par des sujets atteints de rosacée érythémato-télangiectasique (Veraldi S, Raia DD, Schianchi R, De Micheli P, Barbareschi M., Treatment of symptoms of erythemato-telangiectatic rosacea with topical potassium azeloyl diglycinate and hydroxypropyl chitosan: Results of a sponsor-free, multicenter, open study.). Un extrait de figue au caractère anti-oxydant (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/la-figue-dans-un-autobronzant-pour-un-corps-d-eve-ou-l-autobronzant-a-la-figue-d-eve-296/), un extrait de Centella asiatica au caractère cicatrisant (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/centella-asiatica-de-la-lepre-aux-vergetures-un-champ-d-action-considerable-301/) et un peptide modifié à caractère anti-inflammatoire (https://www.naturalorganicskincare.com/neutrazen-palmitoyl-tripeptide-8/) sont également retrouvés dans la formule.

Le soin anti-rougeurs à appliquer matin et/ou soir est une émulsion renfermant différents corps gras dont on se passerait bien dans le cadre précis de la rosacée. La présence de silicones (polymethylsilsesquioxane), ces matières premières non occlusives ont toute leur place dans ce type de produit. Centella asiatica, allantoïne et peptide sont bien présents. Un colorant vert vient tenter de masquer les rougeurs par un effet d’optique. Le soin anti-rougeurs intensif ne semble pas bien différent de son cousin « moins intensif ».

En ce qui concerne la CC crème, on ne trouve rien à redire à sa composition. Les silicones sont présentes et c’est un bon choix de matières premières qui a été fait. Dérivé d’acide azélaïque et peptide modifié apaisants sont bien présents. Dioxyde de titane et oxydes de fer permettent de masquer les rougeurs et de teinter la peau. Du point de vue de la communication, l’évocation d’un haut niveau de protection (SPF 30) nous gêne un peu et même beaucoup… Rappelons que cet indice a été obtenu en laboratoire avec une dose d’application de 2 mg/cm2 ce qui ne correspond pas à la réalité du terrain et ce d’autant plus que l’on a affaire à un produit de maquillage…

La gamme Sensidiane est plutôt bien pensée… nous pouvons donc la recommander !

Eau micellaire anti-rougeurs : AQUA (WATER), PEG-6 CAPRYLIC/CAPRIC GLYCERIDES, GLYCERIN, PEG-40 HYDROGENATED CASTOR OIL, PHENOXYETHANOL, SODIUM BENZOATE, POTASSIUM AZELOYL DIGLYCINATE, BUTYLENE GLYCOL, CITRIC ACID, FICUS CARICA (FIG) FRUIT EXTRACT, CENTELLA ASIATICA LEAF EXTRACT, XANTHAN GUM, POTASSIUM SORBATE, DEXTRAN, PALMITOYL TRIPEPTIDE-8.

Soin anti-rougeurs : AQUA (WATER), OCTYLDODECANOL, GLYCERIN, CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, CETEARYL ALCOHOL, COCONUT ALKANES, C20-22 ALKYL PHOSPHATE, C20-22 ALCOHOLS, PENTYLENE GLYCOL, POLYMETHYLSILSESQUIOXANE, GLYCERYL HYDROXYSTEARATE, PARFUM (FRAGRANCE), METHYLPROPANEDIOL, HYDROXYETHYL ACRYLATE/SODIUM ACRYLOYLDIMETHYL TAURATE COPOLYMER, ETHYLHEXYLGLYCERIN, PROPANEDIOL, CHLORPHENESIN, CENTELLA ASIATICA EXTRACT, COCO CAPRYLATE/CAPRATE, POLYISOBUTENE, CAPRYLHYDROXAMIC ACID, SODIUM HYDROXIDE, ALLANTOIN, DISODIUM EDTA, BUTYLENE GLYCOL, PEG-7 TRIMETHYLOLPROPANE COCONUT ETHER, CI 77288 (CHROMIUM OXIDE GREENS), FICUS CARICA (FIG) FRUIT EXTRACT, SORBITAN ISOSTEARATE, XANTHAN GUM, CITRIC ACID, SODIUM BENZOATE, CI 61565 (GREEN 6), POTASSIUM SORBATE, DEXTRAN, PALMITOYL TRIPEPTIDE-8

Soin anti-rougeurs intensif : AQUA (WATER), OCTYLDODECANOL, GLYCERIN, CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, CETEARYL ALCOHOL, COCONUT ALKANES, C20-22 ALKYL PHOSPHATE, C20-22 ALCOHOLS, PENTYLENE GLYCOL, POLYMETHYLSILSESQUIOXANE, GLYCERYL HYDROXYSTEARATE, PARFUM (FRAGRANCE), METHYLPROPANEDIOL, HYDROXYETHYL ACRYLATE/SODIUM ACRYLOYLDIMETHYL TAURATE COPOLYMER, ETHYLHEXYLGLYCERIN, PROPANEDIOL, CHLORPHENESIN, CENTELLA ASIATICA EXTRACT, COCO CAPRYLATE/CAPRATE, POLYISOBUTENE, CAPRYLHYDROXAMIC ACID, SODIUM HYDROXIDE, ALLANTOIN, DISODIUM EDTA, BUTYLENE GLYCOL, PEG-7 TRIMETHYLOLPROPANE COCONUT ETHER, CI 77288 (CHROMIUM OXIDE GREENS), FICUS CARICA (FIG) FRUIT EXTRACT, SORBITAN ISOSTEARATE, XANTHAN GUM, CITRIC ACID, SODIUM BENZOATE, CI 61565 (GREEN 6), POTASSIUM SORBATE, DEXTRAN, PALMITOYL TRIPEPTIDE-8

CC crème soin teinté anti-rougeurs : AQUA (WATER), CYCLOPENTASILOXANE, CI 77891 (TITANIUM DIOXIDE) [nano], PROPANEDIOL, DIMETHICONE, CETYL PEG/PPG-10/1 DIMETHICONE, ALUMINUM HYDROXIDE, DISTEARDIMONIUM HECTORITE, STEARIC ACID, BIS-PEG/PPG-14/14 DIMETHICONE, CI 77492 (IRON OXIDES), PARFUM (FRAGRANCE), MAGNESIUM SULFATE, METHYLPROPANEDIOL, NIACINAMIDE, TOCOPHERYL ACETATE, SODIUM BENZOATE, CI 77491 (IRON OXIDES), ETHYLHEXYLGLYCERIN, POTASSIUM AZELOYL DIGLYCINATE, POTASSIUM SORBATE, CHLORPHENESIN, DISODIUM EDTA, CI 77499 (IRON OXIDES), CAPRYLHYDROXAMIC ACID, XANTHAN GUM, DIMETHICONOL, GLYCERIN, DISODIUM STEAROYL GLUTAMATE, BUTYLENE GLYCOL, CENTELLA ASIATICA LEAF EXTRACT, CITRIC ACID, PENTAERYTHRUTYL TETRA-DI-T-BUTYL HYDROXYHYDROCINNAMATE, TRIISOPROPANOLAMINE, DEXTRAN, PALMITOYL TRIPEPTIDE-8.






Retour aux regards