Nos regards
Mustela, des éditions limitées pleines de charme à recommander !

> 28 septembre 2018

Mustela, des éditions limitées pleines de charme à recommander !

Pour l’hygiène des bébés et des enfants et pour l’hydratation de leur peau, Mustela règle sa montre sur la grande horloge de la planète. On se lave avec Charlène la baleine (eau nettoyante) ou Fernand l’éléphant (gel lavant doux). C’est Edmond le mouton qui est responsable de l’hydratation.

Il y a un cahier d’éveil avec des coloriages, des pliages… Il y a plein de choses à apprendre sur « la protection de la biodiversité », sur « la préservation des ressources » et sur « la gestion des déchets » (https://www.mustela.be/fr/limited-editions-2018).

Charlène, la baleine verte, Fernand l’éléphant bleu et Edmond le mouton blanc sont vraiment craquants… Reste à savoir si les formules qui se cachent derrière ses jolis ambassadeurs sont à la hauteur de nos attentes.

Le gel lavant doux présente effectivement une base lavante douce. Le panthénol ou provitamine B5 incorporé dans la formule est un précurseur de l’acide pantothénique. Au niveau cutané, se produit l’oxydation de la forme alcool en forme acide. On a recours pour la formulation des préparations topiques au panthénol, à des doses comprises entre 2,5 et 5,0 % (dans le cas présent on est certainement en dessous de ces valeurs étant donné la place qu’occupe l’ingrédient dans la formule) car, contrairement, à l’acide pantothénique, il ne pose pas de problème de stabilité. Le panthénol présente un intérêt dans le traitement de diverses lésions de la peau et des muqueuses. Il permet d’augmenter le niveau d’hydratation de la couche cornée, du fait de son caractère hygroscopique. La fonction barrière de la peau est restaurée ; ceci se traduit par une diminution de la perte insensible en eau.1 Outre cet effet hydratant, le panthénol est un agent cicatrisant qui agit en augmentant la prolifération des fibroblastes. Son intérêt est reconnu dans le traitement des brûlures et de différentes dermatoses.2 Rappelons tout de même qu’un effet hydratant et cicatrisant ne sera véritablement efficient que dans les cas des formules non rincés. L’extrait d’avocat, cher au laboratoire Expanscience, est obtenu à partir d’un avocat bien mûr renfermant des sucres composés de chaînes carbonées renfermant 7 atomes de carbones (mannoheptulose et perseitol).3 Ces sucres sont considérés comme des ingrédients « biomimétiques », qui permettent de restaurer la barrière cutanée.4

L’eau nettoyante sans rinçage est composée majoritairement d’eau et de glycérine.5 Un tensioactif non ionique (de l’huile de ricin éthoxylée) constitue l’élément « nettoyant » de la formule. Ce tensioactif est effectivement « doux », dans la mesure où il est préconisé pour la formulation de produits de soin non rincés. L’allantoïne apaisante et le sympathique extrait d’aloe vera renforcent la notion de douceur.6 L’extrait de saponaire (Saponaria officinalis ou herbe à foulon) est une plante sauvage dont le rhizome contient une teneur élevée en saponines. Ces molécules, qui possèdent des propriétés détergentes, moussantes, antifongiques… ont été largement étudiées.7

Le lait hydratant est formulé à partir de tensioactifs doux. L’huile de tournesol, la cire d’abeille et les esters de jojoba conjuguent leur effet émollient. L’extrait d’avocat restaure la barrière cutanée… et ce d’autant plus qu’il reste au contact de la peau.

Pas de doute, Charlène, Fernand et Edmond ne nous racontent pas d’histoires à dormir debout. On peut se fier, en toute confiance, à ces éditions limitées joliment illustrées.

Composition

Gel lavant doux : AQUA/WATER/EAU, GLYCERIN, COCAMIDOPROPYL BETAINE, SODIUM MYRETH SULFATE, PEG-7 GLYCERYL COCOATE, COCO-GLUCOSIDE, PEG-150 DISTEARATE, GLYCERYL CAPRYLATE, GLYCOL DISTEARATE, PARFUM (FRAGRANCE), CITRIC ACID, PANTHENOL, POTASSIUM SORBATE, PERSEA GRATISSIMA (AVOCADO) FRUIT EXTRACT.


Eau nettoyante sans rinçage : AQUA/WATER/EAU, GLYCERIN, SODIUM BENZOATE, PEG-40 HYDROGENATED CASTOR OIL, 1,2-HEXANEDIOL, ALLANTOIN, CAPRYLYL GLYCOL, PARFUM (FRAGRANCE), TARTARIC ACID, SODIUM HYDROXIDE, ALOE BARBADENSIS LEAF JUICE POWDER, PERSEA GRATISSIMA (AVOCADO) FRUIT EXTRACT, PROPYLENE GLYCOL, SAPONARIA OFFICINALIS LEAF/ROOT EXTRACT.

 
Hydra bébé lait corps : AQUA /WATER/EAU, HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL, GLYCERIN, POLYGLYCERYL-6 DISTEARATE, CETYL ALCOHOL, 1,2-HEXANEDIOL, CERA ALBA/BEESWAX/CIRE D’ABEILLE, HYDROXYETHYL ACRYLATE/SODIUM ACRYLOYLDIMETHYL TAURATE COPOLYMER, PARFUM (FRAGRANCE), JOJOBA ESTERS, CAPRYLYL GLYCOL, SODIUM STEAROYL GLUTAMATE, POLYGLYCERYL-3 BEESWAX/POLYGLYCERYL-3 CIRE D’ABEILLE, TOCOPHERYL ACETATE, POLYSORBATE 60, SORBITAN STEARATE, CITRIC ACID, PERSEA GRATISSIMA (AVOCADO) FRUIT EXTRACT.

Bibliographie

Milan Vraneš, Jovana Panić, Aleksandar Tot, Snežana Papović, Slobodan Gadžurić, Interaction of D-panthenol with water molecules – Experimental and computational study. The Journal of Chemical Thermodynamics, 118, 2018, 34-42.
² Ebner F, Heller A, Rippke F, Tausch I, Topical use of dexpanthenol in skin disorders, Am J Clin Dermatol. 2002, 3, 6, 427-33.
S. Z. Tesfay, I. Bertling, J. P. Bower, D-mannoheptulose and perseitol in ‘Hass’ avocado: Metabolism in seed and mesocarp tissue, South African Journal of Botany, 79, 2012, 159-165
Sophie Leclère-Bienfait, Alex Saunois, Johan Rocheteau, Philippe Msika, Stephanie Brédif, Avocado perseose, a biomimetic patented active ingredient targeted to the needs of infants’ skinJournal of the American Academy of Dermatology, 70, 5, 1, 2014, ab143.
https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/la-glycerine-un-ingredient-qui-a-plusieurs-cordes-a-son-arc-166/
https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/aloe-vera-c-est-trop-beau-pour-etre-vrai-422/
7Wojciech Smułek, Agata Zdarta, Amanda Pacholak, Agnieszka Zgoła-Grześkowiak, Ewa Kaczorek, Saponaria officinalis L. extract: Surface active properties and impact on environmental bacterial strains, Colloids and Surfaces B: Biointerfaces, 150, 2017, 209-215.






Retour aux regards