Nos regards
Masques Kérastase, attention à la Kalité !

> 28 février 2018

Masques Kérastase, attention à la Kalité ! Du masque capillaire Lush qui trahit nos sens pour 10,95 euros l’unité (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/masque-capillaire-lush-un-cosmetique-qui-trahit-nos-sens-381/) au masque Nectar of Beauty qui nous ravit (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/un-nectar-pour-les-cheveux-341/) et ce pour moins de 4 euros (toujours l’unité), la palette des produits à disposition est large…

C’est avec l’élève Ducobu, un spécialiste des mauvaises notes, que nous nous intéresserons, aujourd’hui, à des masques haut de gamme (comptez une quarantaine d’euros à l’unité, tout de même !).

L’élève Ducobu qui a du mal à rester concentré durant les cours magistraux est formel en ce qui concerne le masque magistral Kérastase. Il dénombre deux tensioactifs cationiques irritants (behentrimonium chloride et cetrimonium chloride), un dérivé du bore (boron nitride) dont le profil toxicologique n’est pas très rassurant (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/le-nitrure-de-bore-n-est-surement-pas-indispensable-45/) et de nombreux allergènes (ceux présents dans la liste des allergènes que la réglementation actuelle oblige à mentionner sur l’emballage et un « hors liste », la teinture de benjoin).

L’élève Ducobu qui est très relax durant les enseignements n’est pas plus optimiste lorsqu’il se penche sur la composition du masque oléo-relax. Bien sûr, ce masque contient des corps gras (huile de palme, beurre de karité), mais il contient aussi l’un des tensioactifs cationiques (behentrimonium chloride) que l’on aimerait voir disparaître des masques capillaires.

Enfin, l’élève Ducobu qui a longtemps suivi une thérapie pour guérir de son aversion pour le système scolaire se montre sévère pour le masque Thérapist. Ce masque est pourtant sur la bonne voie. Il ne reste plus qu’un agent irritant (le chlorure de cetrimonium). Alcool cétéarylique, paraffine liquide et huile de babaçu permettent de gainer le cheveu. Des acides aminés (glycine, arginine, proline, tyrosine, acide glutamique, sérine) en ribambelle font les yeux doux à la fibre capillaire composée d’une protéine, la kératine (petit clin d’œil à la kératine de la marque Kérastase). En apportant les nutriments indispensables à la constitution de la kératine, on espère ainsi renforcer le tonus de celle-ci… Un extrait des feuilles de la plante de la résurrection (Myrothamnus flabellifolia leaf extract) est un ingrédient qui mérite que l’on s’y attarde. Ce végétal qui peut parfois atteindre 2 mètres de haut est adapté à des conditions climatiques rudes. Soleil violent, sol pierreux et aride, les conditions climatiques des régions où il se développe (Afrique centrale et Afrique du sud) ont obligé ce végétal à mettre en œuvre différentes techniques de survie. Capable de se maintenir dans un état quiescent durant les périodes de sécheresse, cette espèce revit dès qu’elle est à nouveau arrosée, ce qui lui vaut son surnom ! Afin de résister aux périodes de dessiccation, les feuilles renferment des taux importants de sucres (tréhalose, par exemple) et de dérivés de glycérol, permettant une réhydratation optimale, dès que les conditions redeviennent favorables. Des flavonoïdes jouent le rôle de molécules anti-stress et permettent de lutter contre les effets néfastes des UV… (Claudia Engelhardt, Frank Petereit, Matthias Lechtenberg, Ursula Liefländer-Wulf, Andreas Hensel, Qualitative and quantitative phytochemical characterization of Myrothamnus flabellifolia Welw., Fitoterapia, 114, 2016, 69-80).

Après avoir donné la parole à l’élève Ducobu, c’est au tour des enseignantes que nous sommes de donner notre avis sur ces masques. Chlorure de cétrimonium et chlorure de behentrimonium, bien que très à la mode dans le domaine de la formulation capillaire, sont deux ingrédients qui sont loin de nous plaire. Le nitrure de bore encore moins. Des trois masques, c’est le masque Thérapiste qui tire le mieux son épingle du jeu.

Il est toujours possible d’améliorer sa copie. Dans la marge de celle de l’élève Kérastase, on n’hésitera pas à noter : « Doit mieux faire ».

Masque magistral : Aqua, cetearyl alcohol, amodimethicone, glycerin, behentrimonium chloride, cetyl esters, trideceth-5, isopropyl alcohol, caprylyl glycol, trideceth-10, trideceth-6 benzoic acid, phenoxyethanol, butylene glycol, hydroxypropyltrimonium hydrolyzed wheat protein, glyceryl oleate, boron nitride, cetrimonium chloride, citronellol, alpha-isomethyl ionone, glyceryl oleate, benzyl alcohol, acetic acid, xylose, safflower glucoside, helianthus annuus seed oil, iris florentina root extract, glyceryl linoleate, styrax benzoin gum, tocopherol, BHT, sodium citrate, parfum (https://www.kerastase.fr/soins-cheveux-cuir-chevelu/par-type-de-produits-soin/masque/masque-magistral)

Masque oléo-relax : Aqua, cetearyl alcohol, behentrimonium chloride, glycerin, amodimethicone, cetyl esters, potato starch modified, isopropyl alcohol, elaeis guineensis, shorea robusta butter, methylparaben, trideceth-6, benzyl salicylate, benzyl alcohol, chlorhexidine dihydrochloride, cetrimonium chloride, citronellol, linalool, geraniol, CI 47005, sodium hydroxide, CI 14700, parfum (https://www.kerastase.fr/soins-cheveux-cuir-chevelu/par-type-de-produits-soin/masque/masque-oleo-relax)

Masque Thérapiste : Aqua, cetearyl alcohol, paraffinum liquidum, orbignya oleifera seed oil, dipalmitoylethyl hydroxyethylmonium methosulfate, parfum, cetyl esters, cetrimonium chloride, caprylyl glycol, linalool, citric acid, 2-oleamidi-1,3-ocatanediol, citronellol, BHT, glycine, arginine, proline, tyrosine, glutamic acid, geraniol, serine, hydroxypropyltrimonium hydrolyzed wheat protein, benzyl alcohol, safflower glucoside, isoeugenol, glycerin, trehalose, tamarindus indica seed polysaccharide, myrothamnus flabellifolia leaf extract (https://www.kerastase.fr/soins-cheveux-cuir-chevelu/par-type-de-produits-soin/masque/masque-therapiste)






Retour aux regards