Nos regards
Maquillage, les tendances 2018 : Colette nous promet un véritable arc-en-ciel !

> 04 janvier 2018

Maquillage, les tendances 2018 : Colette nous promet un véritable arc-en-ciel ! De l’Antiquité à nos jours, les produits de maquillage destinés au teint nous en font voir de toutes les couleurs, de toutes les textures (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/du-maquillage-de-carnaval-au-fond-de-teint-nude-une-petite-histoire-des-produits-pour-le-teint-411/) et de toutes les odeurs (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/ovide-s-en-va-t-en-guerre-contre-les-cosmetiques-qui-puent-376/).

« Belles saisons II » est la saison des agacements pour Colette. Tout l’irrite... les chapeaux trop grands, les chapeaux trop petits, les coquettes qui tentent avec deux bouts de tissus de créer des modèles vestimentaires révolutionnaires, les modes éphémères qui, comme leur nom l’indique, ne durent qu’un instant...

Ne voilà-t-il pas qu’en cette saison 1944 les femmes se mettent à rêver de teint « naturel ». A l’aide de fonds de teint, de poudres... elles recherchent un effet peau nue... Si l’on ignore, alors, encore, qu’un jour, on trouvera sur le marché des fonds de teint « nude », on a déjà le désir d’être belle, sans artifices. Sans avoir lu Ovide, les contemporaines de Colette partagent sa conception d’un maquillage réussi : « Que l’art vous embellisse sans se montrer. » (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/ovide-la-star-antique-du-relooking-355/)

Colette, en chroniqueuse-beauté qu’elle est et restera toujours (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/quand-sidonie-gabrielle-colette-se-fait-chroniqueuse-beaute-405/), nous livre son diagnostic concernant les tendances de la prochaine saison « Qu’allez-vous inventer, la saison prochaine ? » « Le visage humain, le visage féminin surtout, fut toujours mon paysage de prédilection. Par chance pour nos goûts contemplatifs, la femme ne cesse d’aimer, sur elle-même, les changements de forme, les changements de couleurs. Quand les fards, de rouges qu’ils furent, entrèrent dans la longue période ocrée, ils ne quittèrent le chaudron, le tango, le brun-mulâtre, le beige-quarteronne que pour s’acoquiner au mauve, à la pourpre violette, et voilà que vous voulez - toujours à l’aide du fard - un teint « naturel ». Va pour naturel. Mais vous vous rattrapez avec l’arc-en-ciel des chevelures. »

Ne voilà-t-il pas qu’en cette saison automne-hiver 2017/2018 la « tendance est encore plus nature que le nude ! » nous disent les journalistes-beauté. La touche originale se logera sur la paupière... qui devient une véritable œuvre d’art (http://www.magazine-avantages.fr/,les-tendances-make-up-de-l-automne-hiver-2016-2017,185909.asp). Feu d’artifice assuré : « orange, rose, bleu, vert... », toutes les tonalités sont de sortie ; on n’hésite pas à mélanger plusieurs couleurs, à créer de véritables dessins sur les paupières ! (https://www.closermag.fr/beaute/maquillage-soins/tendance-make-up-2018-je-veux-des-paupieres-pop-769333)

Décidément, la mode est un éternel recommencement !

Si le teint est naturel, alors la bouche, les paupières ou les cheveux se doivent d’attirer l’attention, de fixer le regard... Le teint est nude d’accord... mais, pour le reste, on veut toutes ressembler à la Marilyn d’Andy Warhol...

A vos marques, prêtes, partez... toutes à vos pinceaux, vos houppettes, vos eye-liners, vos mascaras volumateurs, vos palettes de fards, vos poudres libres ou compactes, vos BB crèmes, vos fonds de teint légers pour un maquillage 2018 époustouflant !






Retour aux regards