Nos regards
Les déodorants Rogé Cavaillès ou le mélange des genres

> 05 septembre 2017

Les déodorants Rogé Cavaillès ou le mélange des genres Etudier « les déodorants » Rogé Cavaillès permet de réviser son cours sur les déodorants et les anti-transpirants, avec de nombreux exemples à l’appui. La marque commercialise, en effet, les différentes formes galéniques à disposition.

Tout cours qui se respecte commence logiquement par une définition. Il est important de bien faire la différence entre un déodorant, cosmétique qui permet d’empêcher la formation des mauvaises odeurs ou de les masquer si elles sont produites et un anti-transpirant, cosmétique qui bloque la transpiration et par là même les odeurs désagréables. Il est important de bien garder à l’esprit le fait qu’un anti-transpirant formulé automatiquement avec un sel d’aluminium est un produit dont le mécanisme d’action est basé sur un effet irritant. C’est parce que le sel d’aluminium est irritant que l’organisme réagit en produisant une inflammation, manière pour la peau de manifester son mécontentement. Inflammation et augmentation de l’épaisseur de la couche cornée vont de pair. Les cellules s’accumulent au niveau du pore sudoripare (le pore par lequel s’évacue normalement la sueur). Les cellules forment petit à petit un véritable bouchon qui réduit de plus en plus le diamètre de ce pore. La sécrétion sudoripare ne peut plus être éliminée qu’au compte-goutte. Du point de vue de leur innocuité, les sels d’aluminium sont extrêmement controversés. Sans entrer dans le débat, nous dirons simplement que nous ne sommes pas favorables à leur utilisation quotidienne pour la simple raison qu’il n’est pas souhaitable de s’opposer à l’évacuation d’une sécrétion naturellement produite par l’organisme ! (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/evitons-les-anti-transpirants-34/)

Un cosmétique qui renferme un sel d’aluminium doit donc être appelé anti-transpirant… puisque c’en est un ! Dans le cas présent, les produits de la gamme Rogé Cavaillès qui renferment des sels d’aluminium sont pourtant estampillés « Déo ». Sur l’emballage la mention « anti-perspiration » est parfois ajoutée. Rogé Cavaillès n’est pas le seul à prendre des libertés avec le vocabulaire cosmétique. Il y a quelque temps, nous avions fait le même type de remarque dans le cas du déodorant No défaut Bourjois (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/deodorant-bourjois-no-defaut-vraiment-148/), du déodorant Bille Sanex NaturProtect Peaux Sensibles (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/evitons-les-anti-transpirants-34/), du déodorant 24H – Toucher sec Vichy (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/la-perlite-une-forme-d-aluminium-qui-avance-masquee-119/) et du déodorant bille homme, Men Expert Carbon Protect (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/noir-c-est-noir-le-charbon-un-polluant-eleve-au-rang-d-actif-cosmetique-67/).

Maitre Capello, en fin linguiste, n’aurait pas manqué de reprendre vertement toutes les sociétés cosmétiques qui mélangent allègrement les deux termes. Il aurait eu parfaitement raison !

Du point de vue des formes galéniques à disposition, on trouvera des solutions qui, selon le cas, seront conditionnées dans des flacons à bille (cas des roll on) (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/quand-le-roll-on-s-appelait-flacon-a-bille-189/) ou dans des conditionnements sous pression (spray). Il s’agit de solutions aqueuses ne comportant que des ingrédients hydrosolubles. Une émulsion (Déo-crème Aisselles Sensibles) composée d’une phase aqueuse très majoritaire et d’une phase lipophile (cela va sans dire) extrêmement réduite est proposée. Enfin, un stick composé de stéarate de sodium vient compléter la gamme. Fluides, pâteux ou solides, les déodorants Rogé Cavaillès investissent toutes les formes galéniques possibles à l’exception de la poudre, forme traditionnellement réservée aux pieds !

Reste à détailler les formules les unes après les autres.

Les flacons à bille se déclinent en 5 versions. Le Déo Absorb+ Efficacité 48h, le Déo Absorb+ Sans Parfum 48h Roll-on, le Déo Absorb+ Invisible 48h Roll-on et le Déo Absorb+ Homme 48h Roll-on sont, en fait, des copiés/collés. Seul le parfum joue à cache-cache et se déplace. Le chlorhydrate d’aluminium, l’actif anti-transpirant le plus largement retrouvé dans les produits du commerce, est en tête de liste. De l’eau, de nombreux tensioactifs (PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Steareth-21, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides), un antioxydant, l’acétate de tocophérol destiné à neutraliser la sueur de stress (celle-ci est, en effet, composée de lipides dont il convient d’éviter au maximum la dégradation au niveau cutané), du triéthyl citrate (TEC) (un inhibiteur de lipases, ces enzymes responsables de la dégradation des lipides constitutifs de la sueur de stress), du talc (un actif absorbant qui absorbe sueur et odeurs), voilà l’ensemble des actifs retrouvés !

Le Déo Soin Dermato Roll-on prend de la distance avec ses collègues. Pas de sel d’aluminium (donc ici on peut parler de déodorant !), c’est une bonne chose. L’effet déodorant est assuré par le TEC, le talc et par l’acétate de tocophérol. La présence d’imidazolidinyl urée n’est pas en concordance avec l’esprit de la marque qui s’adresse principalement aux peaux sensibles. Rappelons, au passage, qu’il s’agit d’un générateur de formol.

Pour la forme spray, la présence de cyclopentasiloxane n’est pas souhaitable comme l’indique l’avis du CSSC du 29 juillet 2016 (https://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consumer_safety/docs/sccs_o_174.pdf). Une reformulation s’impose. Chlorhydrate d’aluminium, TEC (pour tous les sprays sauf pour le Déo Absorb+ Homme 48h Spray) et talc sont les actifs retrouvés dans ces formules.

Le Déo-crème Aisselles Sensibles nous chiffonne un peu. Le principe d’un anti-transpirant étant basé sur un effet irritant, les peaux sensibles s’abstiendront de ce moyen pour contrôler leurs odeurs corporelles.

Il nous faut attendre de voir apparaître le stick pour pouvoir dire BRAVO ! Il s’agit d’un vrai déodorant qui ne contient pas d’actif anti-transpirant ! Bisabolol et panthénol apaisants sont bien destinés à une peau sensible.

Enfin, dans la catégorie des produits pour « transpiration excessive », sont présentées deux formes dénommées LP. Cet acronyme, transparent pour le pharmacien, ne l’est certainement pas pour le reste de la population. Il est utilisé pour désigner un excipient qui libère progressivement (et donc d’une manière prolongée) l’ingrédient actif au fil du temps. Ceci permet de réduire le nombre de prises, dans le cas d’un médicament. Une cyclodextrine est incorporée dans la préparation à cette fin. Le menthol encapsulé sera libéré progressivement et la sensation de fraîcheur associée durera plus longtemps (Sarunya Phunpee, Somsak Saesoo, Issara Sramala, Suwatchai Jarussophon, Uracha Rungsardthong Ruktanonchai, A comparison of eugenol and menthol on encapsulation characteristics with water-soluble quaternized β-cyclodextrin grafted chitosan, International Journal of Biological Macromolecules, 84, 2016, 472-480). Alcool, chlorhydrate d’aluminium et talc sont associés pour remédier au problème de transpiration. Le spray et son cyclopentasiloxane sont à revoir !

N’hésitons pas à suivre les conseils judicieux de Maître Capello. Employer le bon terme pour désigner déodorant ou anti-transpirant n’est pas un luxe, c’est une nécessité !

Certains le font très bien. C’est le cas, par exemple, de la marque Klorane avec son déodorant bille à l’Althea (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/deodorant-tres-doux-a-l-althea-blanc-klorane-un-deodorant-aussi-doux-qu-il-l-annonce-117/), du déodorant Sanex dermo-protector ou encore du déodorant Cadum déodoux (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/deodorants-8/).

Déo Soin Dermato Roll-on :

Déo Absorb+ Efficacité 48h Roll-on : Aqua, Aluminum Chlorohydrate, PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Triethyl Citrate, Steareth-21, Magnesium Aluminometasilicate, Tocopheryl Acetate, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Talc, Parfum

Déo Absorb+ Sans Parfum 48h Roll-on : Aqua, Aluminum Chlorohydrate, PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Triethyl Citrate, Steareth-21, Magnesium Aluminometasilicate, Tocopheryl Acetate, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Talc, Parfum

Déo Absorb+ Invisible 48h Roll-on : Aqua, Aluminum Chlorohydrate, PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Steareth-21, Triethyl, Citrate, Magnesium Aluminometasilicate, Parfum, Tocopheryl Acetate, PEG-6-Caprylic/Capric Glycerides, Talc

Déo Absorb+ Homme 48h Roll-on : Aqua, Aluminum Chlorohydrate, PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Parfum, Steareth-21, Magnesium Aluminometasilicate, Talc, Tocopheryl Acetate, PEG-6 Caprylic/Capric Glycérides

Déo Soin Dermato Roll-on : Aqua, PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Propylene Glycol, Triethyl Citrate, Steareth-21, Tocopheryl Acetate, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Talc, Bisabolol, Piroctone Olamine, Imidazolidinyl Urea, Parfum

Déo Absorb+ Efficacité 48h Spray : Butane, Isobutane, Propane, Cyclopentasiloxane, Aluminum Chlorohydrate, C12-15 Alkyl Benzoate, PPG-15 Stearyl Ether, Parfum, Magnesium Aluminometasilicate, Triethyl Citrate, Tocopheryl Acetate, Glycerin, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Talc, Stearalkonium Bentonite, Propylene Carbonate

Déo Absorb+ Invisible 48h Spray : Butane, Isobutane, Propane, Cyclopentasiloxane, Aluminum Chlorohydrate, PPG-15 Stearyl Ether, C12-15 Alkyl Benzoate, Parfum, Tocopheryl Acetate, Triethyl Citrate, Magnesium Aluminometasilicate, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Propylene Carbonate, Stearalkonium Bentonite, Talc

Déo Soin Dermato Spray : Butane, Isobutane, Propane, Cyclopentasiloxane, Caprylic/Capric Triglyceride, Triethyl Citrate, Parfum, Talc, Tocopheryl Acetate, Pentylene Glycol, Dimethyl , Phenylpropanol, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Stearalkonium Bentonite, Bisabolol, Propylene Carbonate

Déo Absorb+ Homme 48h Spray : Butane, Isobutane, Propane, Cyclopentasiloxane, Aluminum Chlorohydrate, C12-15 Alkyl Benzoate, PPG-15 Stearyl Ether, Parfum, Magnesium Aluminometasilicate, Talc, Tocopheryl, Acetate, Glycerin, Stearalkonium Bentonite, Propylene Carbonate, PEG-6 Caprylic/Capric Glycérides

Déo-crème Aisselles Sensibles : Aqua, Aluminum Chlorohydrate, PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Triethyl Citrate, Steareth-21, Glycerin, Trehalose, Tocopheryl Acetate, Calendula Officinalis Flower Extract, Talc, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Glucose, Parfum

Déo-Soin Dermato Stick : Propylene Glycol, Dipropylene Glycol, Butylene Glycol, Aqua, Stearic Acid, Palmitic Acid, Parfum, Octyldodecanol, Sodium Hydroxide, Tocopheryl Acetate, Pentylene Glycol, Dimethyl Phenylpropanol, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Bisabolol, Panthenol

Transpiration excessive :

Déo Intense LP Roll-on : Aqua, Alcohol denat, Aluminum Chlorohydrate, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, Parfum, PEG/PPG-18/18 Dimethicone , Hydroxypropyl Cyclodextrin, Tocopheryl Acetate, Allantoin, PEG-6 Caprylic/Capric Glycerides, Menthol, Hydroxyethylcellulose

Déo Intense LP Spray : Butane, Isobutane, Propane, Cyclopentasiloxane, Aluminum Chlorohydrate, Parfum, C12-15Alkyl, Benzoate, PPG-15 Stearyl Ether, Cyclodextrin, Tocopheryl Acetate, Magnesium, Aluminometasilicate, Menthol, Talc, Stearalkonium Bentonite, Propylene Carbonate








Retour aux regards