Nos regards
Le Petit Olivier, une eau micellaire décevante !

> 27 juillet 2018

Le Petit Olivier, une eau micellaire décevante ! Dans le domaine de l’hygiène, Le Petit Olivier, comme beaucoup de marques de la concurrence, n’est pas de Marseille pour rien (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/la-douceur-vue-par-le-petit-olivier-330/) ! La douceur y est mise en avant...

Dans le domaine de la formulation des eaux micellaires, un ingrédient à la mode est le bromure de cétrimonium... Ce tensioactif cationique irritant n’a rien à faire dans un produit nettoyant pour peaux sensibles.

L’eau micellaire Le Petit Olivier se range dans la catégorie des eaux micellaires qui en contiennent. C’est dommage, les autres tensioactifs choisis (PEG-6 caprylic/capric glycerides, PEG-7 glyceryl cocoate, caprylyl/capryl glucoside) étaient plutôt bien !

Nous ne pouvons que redire : « Toutes les eaux micellaires ne se valent pas » (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/toutes-les-eaux-micellaires-ne-se-valent-pas-50/).

Eau micellaire démaquillante visage & yeux (hypoallergénique) : Aqua, propanediol, PEG-6 caprylic/capric glycerides, PEG-7 glyceryl cocoate, camellia sinensis leaf extract, codium tomentosum extract, caprylyl/capryl glucoside, butylene glycol, hydroxyethyl cellulose, parfum, cetrimonium bromide, tetrasodium glutamate diacetate, citric acid.






Retour aux regards