Nos regards
Le Dr Dupuytren, un bon bain et j’opère !

> 05 janvier 2019

Le Dr Dupuytren, un bon bain et j’opère !

Mme de La Tour du Pin est une femme née à la fin du XVIIIe siècle, qui a connu la tourmente révolutionnaire et côtoyé des rois, des reines, des empereurs, des impératrices, des révolutionnaires enragés, des accoucheurs menacés de guillotine, des ambassadeurs turcs au parfum enivrant...1,2

Femme à la mode, la marquise sait plaire et séduire. Aussi lorsqu’elle se voit affligée d’un ganglion au niveau du pied, alors qu’elle vit à Bruxelles, elle fait chercher un médecin de belle réputation, le Dr Dupuytren. Celui-ci se met donc en route pour satisfaire sa patiente. Lorsqu’il arrive à destination, il se rend « au bain avant de venir à la préfecture » où l’attend la belle Henriette. Rassurons-nous, une fois détendu et proprement savonné, notre homme se dévoue auprès de la marquise et l’opéra aussi sec... L’opération fut un succès, est-il utile de le préciser ?

Cette petite anecdote, notée soigneusement par la marquise dans ses mémoires, nous montre, une fois de plus, que la pratique du bain à la fin du XVIIIe siècle n’est pas chose rare et qu’un bon chirurgien doit penser à se laver consciencieusement avant tout acte chirurgical !

Merci à Jean-Claude A. Coiffard, poète et plasticien, qui nous invite par son collage du jour à chanter, en pastichant Henri Salvador : « Ah, c'que Dupuytren était bien quand on il était dans son bain/Il faisait des grosses bulles, il jouait au sous-marin… »

Bibliographie

1 Mémoires de la marquise de la Tour du Pin - Journal d'une femme de cinquante ans 1778-1815, Le Mercure de France, 624 pages

2 https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/mme-de-la-tour-du-pin-tour-a-tour-fermiere-et-fashion-marquise-906/






Retour aux regards