Nos regards
La gamme Naïs dei, une gamme à éviter !

> 17 mai 2018

La gamme Naïs dei, une gamme à éviter ! Nous avons montré, il y a quelques mois, que l’on pouvait confier sa peau, sans aucun souci, aux cosmétiques Charles Aurel trouvés dans les salles de bain de certains hôtels français (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/peut-on-confier-sans-risque-sa-peau-a-une-gamme-de-cosmetiques-trouves-dans-les-chambres-d-hotel-402/).

Comme l’étourderie est sans frontière, nous nous posons, aujourd’hui, la même question concernant les cosmétiques Naïs dei, retrouvés dans certains hôtels florentins.

Si l’on peut faire confiance au savoir-faire architectural de Filippo Brunelleschi en ce qui concerne la solidité de la coupole du Duomo de Santa Maria del Fiore, si l’on peut faire confiance à Domenico Ghirlandaio pour se représenter à son avantage sur les fresques de la chapelle Sassetti de l’église Santa Trinita ou sur celles de la chapelle Tornabuoni de l’église Santa Maria Novella, si l’on peut faire confiance à Benvenuto Cellini pour couler d’une seule pièce la statue de Persée tenant la tête de Méduse, si l’on peut faire confiance à Michel-Ange pour emprisonner dans un bloc de marbre blanc un David aux proportions idéales, si l’on peut faire confiance à Giovanni pour ses pappardelle al ragù di cinghiale, si l’on peut faire confiance au café Scudieri de la place du Duomo pour préparer des budini di roso excellentissimes... on ne peut, toutefois, pas faire confiance intégralement aux cosmétiques retrouvés dans certaines chambres d’hôtel.

On évitera ainsi de se laver les cheveux avec le shampooing Doccia (bath foam & shampoo), du fait de la présence d’un duo de conservateurs (méthylchloroisothiazolinone et méthylisothiazolinone) que l’on souhaiterait voir disparaître définitivement des formules (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/la-methylisothiazolinone-mit-un-conservateur-dont-on-est-heureusement-en-train-de-se-debarrasser-155/). Même chose pour le produit destiné à l’hygiène intime.

On pourra, en revanche, se laver les mains à l’aide du savon Nais dei. Ce savon végétal de composition très simple fera très bien l’affaire.

En partant pour l’Italie, n’oublions ni nos guides touristiques qui regorgent de bonnes adresses, ni nos cosmétiques favoris qui regorgent de bons ingrédients !

Et Viva Italia pour sa douceur de vivre, sa gastronomie sympathique, ses trésors architecturaux, picturaux et statuaires époustouflants, ses habitants accueillants et son ciel (presque toujours) bleu !

Shampoo Doccia Bath foam & shampoo Naïs dei : Aqua, sodium laureth sulfate, cocamide DEA, sodium chloride, cocamidopropylbetaine, triticum vulgare gluten, polyquaternium-7, parfum, citric acid, tetrasodium EDTA, methylchloroisothiazolinone, methylisothiazolinone, CI 19140, CI 16255.

Igiene intima Naïs dei : Aqua, sodium laureth sulfate, cocamide DEA, sodium chloride, cocamidopropylbetaine, glycerin, PEG-75 lanolin, copper usnate, ethoxydiglycol, tetrasodium EDTA, citric acid, benzyl alcohol, parfum, methylchloroisothiazolinone, methylisothiazolinone, butylphenyl methylpropional.

Soap Naïs dei : sodium palmate, sodium palm kernelate, aqua (water), parfum (fragrance), palm kernel acid, glycerin, sodium chloride, tetrasodium EDTA, tetrasodium etidronate.






Retour aux regards