Nos regards
Garnier UV Ski ne nous accompagnera pas à la montagne !

> 05 février 2019

Garnier UV Ski ne nous accompagnera pas à la montagne !

Garnier joue la carte « ski » et propose différentes formes galéniques pour permettre, aux vacanciers, de vivre leur séjour à la montagne, en toute sérénité. Un stick protecteur labial SPF 20, une crème protectrice conditions extrêmes action anti-froid enfants et adultes SPF 50+ et un kit Combi 2in1 (crème protectrice FPS 30 et stick lèvres FPS 50+) sont ainsi à disposition des consommateurs.

Le stick labial présente une composition très décevante. Derrière l’huile de ricin, le palmitate d’isopropyle, l’octyldodécanol et l’ozokérite, des émollients et une cire à fonction barrière se cache du polyéthylène. Certes, ce produit n’est pas un gommage… Il est, toutefois, dommage de retrouver du polyéthylène dans un stick labial ! Les filtres UV semblent bien loin, tout au fond de la formule. Le Mexoryl XL (drometrizole trisiloxane), un filtre à spectre large (c’est-à-dire UVA et UVB), le butyl méthoxydibenzoylméthane (filtre UVA) et l’éthyl hexyl triazone (filtre UVB) sont les filtres choisis. Compter 8 allergènes apportés par le parfum. Les tests réalisés dans notre laboratoire ne sont pas aussi optimistes que ceux réalisés par la société L’Oréal. Pour notre part, nous trouvons un SPF de 10, un Facteur de protection UVA de 6. Le ratio SPF/FP-UVA est de 1,66. Ce serait parfait si le stick affichait un SPF 10 ! En ce qui concerne la photostabilité, celle-ci est correcte. Après deux heures dans un simulateur solaire (Suntest) on constate une perte d’efficacité dans le domaine UVB de l’ordre de 20 %.

La crème protectrice enfants et adultes SPF 50+ n’est pas non plus à la hauteur de nos espérances. La présence d’alcool en 3e position de la liste des ingrédients n’augure rien de bon. Soit il y a beaucoup d’alcool dans la formule et dans ce cas on n’aime pas cela. Soit il y a peu d’alcool dans la formule et dans ce cas-là on n’aime pas non plus car cela signifie que les filtres UV sont utilisés à faible dose. On repère dans cette formule 3 filtres UVB (ethyl hexyl salicylate, octocrylene et ethylhexyl triazone), 3 filtres à spectre large (titanium dioxide, bis-ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl triazine et drometrizole trisiloxane) et 2 filtres UVA (butyl methoxydibenzoylmethane et terephthalylidene dicamphor sulfonic acid). Du point de vue de la qualité, pas de soucis… Du point de vue de la quantité, une mesure en laboratoire s’impose. Le SPF déterminé par nos soins est bien loin de la valeur 60 (minimum) requise pour pouvoir afficher la valeur 50+. Un SPF de 42 et un Facteur de protection UVA de 22 sont obtenus. Le ratio SPF/FP-UVA est de 1,90. Du point de vue de la photostabilité, cela ne s’arrange pas. Au bout de deux heures d’irradiation dans un simulateur solaire, on observe une perte d’efficacité de 20 %. Côté résistance à l’eau, ce produit destiné au sport d’hiver s’est trompé d’adresse. Le SPF du produit hydraté s’élève et atteint une valeur de l’ordre de 55. On approche de la valeur 60 attendue ! Si ce produit (si l’on fait abstraction de la présence d’alcool) nous convient ce sera plutôt au bord de la mer et non pas sur les cimes. Le produit Ambre solaire (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/ambre-solaire-enfant-encore-un-effort-et-ce-sera-bon-635/) étudié en mai 2018 dans notre laboratoire perdait la moitié de son efficacité ; il serait bien de transformer cette crème-montagne en crème-mer, en l’améliorant au passage (de grâce, pas d’alcool dans les formules !).

Le Combi 2 en 1 associe une petite crème SPF 30 et un tout petit stick SPF 50+. Bizarre autant qu’étrange de se protéger les lèvres avec un produit dont l'indice de protection est beaucoup plus important que celui destiné au visage. En ce qui concerne le stick labial, il ne nous emmène pas au sommet. On n’obtiendra uniquement un SPF de 30 (et un facteur de protection UVA de 13). Une perte de 17 % est observée après deux heures d’irradiation dans un simulateur solaire. Côté composition, polyéthylène et huile de soja sont de trop ! En ce qui concerne la crème protectrice… miracle ! Avec elle qui affiche un SPF de 30 nous obtenons une valeur expérimentale de 32 (donc l’affichage SPF 30 est logique) et un Facteur de protection UVA de 20. Le ratio SPF / FP-UVA (1,6) est un ratio de compétition. La perte d’efficacité dans le domaine UVB après deux heures d’irradiation est de 19 %. Cette crème, destinée à la montagne, peut changer de destination au dernier moment et plonger une tête dans l’eau. Le pourcentage de résistance à l’eau est de 71 % ! Notons quand même la présence d’alcool (en 11e position) et d’allergènes. Seul souci, cette crème est trop modeste. Elle se concentre dans un tube de 20 mL et n’assurera pas la protection d’une famille nombreuse. Un SPF de 30 à la montagne semble tout de même trop juste !

Malgré le slogan de la marque : « Garnier Ambre Solaire UV SKI vous accompagnera à la montagne », nous resterons sourdes à cet appel du pied. Pour être bien protégés à la montagne, mieux vaut changer d’alpage.

Composition

UV Ski Garnier stick lèvres protecteur SPF 20 : Ricinus communis oil/castor seed oil, isopropyl palmitate, octyldodecanol, ozokerite, polyethylene, octocrylene, drometrizole trisiloxane, theobroma cacao butter/cocoa seed butter, butyl methoxydibenzoylmethane, butyrospermum parkii butter/shea butter, ethyl hexyl triazone, tocopherol, eugenol, limonene, linalool, benzyl alcohol, alpha-isomethyl ionone, geraniol, citronellol, citral, parfum/fragrance.

UV Ski Garnier Ambre solaire Très haute protection SPF 50+ enfants + adultes : Aqua/water, C12-15 alkyl benzoate, alcohol denat, isohexadecane, ethyl hexyl salicylate, propylene glycol, titanium dioxide [nano], cyclohexasiloxane, butyl methoxydibenzoylmethane, PEG-30 dipolyhydroxystearate, bis-ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl triazine, octocrylene, glycerin, cyclopentasiloxane, lauryl PEG/PPG-18/18 methicone, terephthalylidene dicamphor sulfonic acid, synthetic wax, ethylhexyl triazone, tocopherol, dodecene, triethanolamine, silica, poloxamer 407, dimethicone, ammonium polyacrylate dimethyl tauramide/ammonium polyacryloyldimethyl taurate, simmondsia chinensis/jojoba seed oil, pentasodium ethylenediamine tetramethylene phosphonate, drometrizole trisiloxane, isopropyl lauroyl sarcosinate, isostearyl alcohol, caprylyl glycol, disteardimonium hectorite.

Combi 2 en 1 Crème protectrice FPS 30 et Lip care SPF 50+ :

Crème protectrice  FPS 30 : Aqua/water, C12-15 amkyl benzoate, propylene glycol, glycerin, isohexadecane, titanium dioxide [nano], butyl methoxydibenzoylmethane, nylon-12, octocrylene, zea mays starch/corn starch, alcohol denat, potassium cetyl phosphate, synthetic wax, ethylhexyl triazone, tocopherol, stearic acid, phenoxyethanol, PEG-100 stearate, eugenol, triethanolamine, palmitic acid, dimethicone, limonene, xanthan gum, linalool, benzyl alcohol, benzyl benzoate, drometrizole trisiloxane, caprylyl glycol, alpha-isomethyl ionone, acrylates/C10-30 alkyl acrylate crosspolymer, geraniol, bis-ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl triazine, disodium EDTA, citronellol, butylphenyl methylpropional, citral, aluminum hydroxide, coumarin, hexyl cinnamal, glyceryl stearate, parfum/fragrance.

+ Lip Care SPF 50+ : Ricinus communis oil/castor seed oil, isopropyl palmitate, polyethylene, isohexadecane, C12-15 alkyl benzoate, ethylhexyl salicylate, ozokerite, butyl methoxydibenzoylmethane, octocrylene, ethylhexyl triazone, bis-ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl triazine, drometrizole trisiloxane, theobroma cacao butter/cocoa seed butter, butyrospermum parkii butter/shea butter, tocopherol, glycine soja oil/soybean oil.

 

 

 






Retour aux regards