Nos regards
Fond de teint Chanel, pour la ville mais pas pour la plage !

> 03 août 2018

Fond de teint Chanel, pour la ville mais pas pour la plage ! Dans les années 1990, Laroche Valmont, dans sa chanson « T’as le look coco », passe en revue les différents styles vestimentaires qui sont alors en vigueur. « Ensemble Coco Chanel/ pour les belles demoiselles »...

Pour un total look Chanel, il ne suffit pas d’arborer les tailleurs mythiques, il faut également adopter le maquillage qui va avec... c’est-à-dire le teint pâle (c’est un comble pour une société fondée par une gourmande de bronzage) mais parfaitement uni, les lèvres rouges (d’un rouge ultra-rouge !), des ongles parfaitement manucurés de couleur assortie au rouge à lèvres. Pour le parfum, le N°5 semble incontournable !

« Oubliez le fond de teint, essayez la perfection », c’est la consigne que l’on doit suivre si l’on veut faire partie du clan « Chanel » en 2018. Ceci s’inscrit parfaitement dans la tendance actuelle. On recherche, de nos jours, le naturel et celui-ci revient au grand galop (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/maquillage-les-tendances-2018-colette-nous-promet-un-veritable-arc-en-ciel-459/) !

Le fond de teint - Le teint ultra - est une émulsion dont la phase lipophile est riche en silicones ; elle est de ce fait d’application aisée... De ce côté-là rien à reprocher !

Pas d’effet occlusif, pas d’effet comédogène... toujours rien à reprocher !

Rappelons que nous avions été déçues au début du mois de janvier par le fond de teint Idole de Lancôme. L’alcool et l’octylméthoxycinnamate n’avaient rien pour nous séduire (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/erreurs-classiques-pour-fond-de-teint-de-luxe-458/).

Nous sommes déçues à nouveau par ce fond de teint Chanel... De l’alcool et de l’octylméthoxycinnamate ici aussi. Les mêmes fautes de formulation se retrouvent de produit en produit, et ce quel que soit le créneau de vente.

La détermination de l’efficacité photo-protectrice réalisée au laboratoire par méthode in vitro a donné les résultats suivants : 23 pour le SPF et 9 pour le Facteur de protection UVA. Afin de savoir si l’efficacité photo-protectrice perdure dans le temps (il est rare de se re-maquiller complètement toutes les 2 heures !) nous avons réalisé un test de stabilité à l’aide d’un simulateur solaire. Au bout de 2 heures, on constate une baisse d’efficacité de l’ordre de 26 %, ce qui est loin d’être négligeable.

Gabrielle Chanel en perdrait ses épingles... Celle que l’on présente comme la femme qui a osé le bronzage la première serait bien étonnée de constater la présence d’un filtre UV dans un produit de maquillage qui n’est pas, par définition, un produit de protection solaire !

De grâce, stop aux filtres dans les produits cosmétiques autres que les produits de protection solaire…

Fond de teint - Le teint ultra - teint perfection haute tenue fini mat lumineux : Aqua, cyclopentasiloxane, dimethicone, methyl trimethicone, dimethicone/vinyl dimethicone crosspolymer, PEG-10 dimethicone, alcohol, titanium dioxide (nano), trimethylsiloxisilicate, glycerin, ethylhexyl methoxycinnamate, methyl methacrylate crosspolymer, polymethylsesquioxane, trimethylsiloxisilicate/dimethiconol crosspolymer, calcium silicate, phenoxyethanol, stearic acid, sodium chloride, alumina, parfum, disodium stearoyl glutamate, disteardimonium hectorite, polymethyl methacrylate, isoceteth-10, aluminum hydroxide, hydrolyzed algin, triethoxycapprylylsilane, biosaccharide gum 1, zinc sulfate, BHT [+/- May contain CI 77007, CI 77492, CI 77499, CI 77891, mica].






Retour aux regards