Nos regards
Exercices de style, à la manière de Raymond Queneau, autour de la définition du cosmétique

> 30 juin 2018

Exercices de style, à la manière de Raymond Queneau, autour de la définition du cosmétique

Raymond Queneau, dans ses « Exercices de style », nous apprend à présenter une même situation de 99 façons différentes.

Michel Delpech, quant à lui, nous signale qu’il existe bien 30 manières de quitter une fille.

Vous ne serez donc pas étonnés en constatant que nous nous sommes amusées à inventer 20 définitions du même produit qu’est le cosmétique en partant (ou non) de la définition réglementaire.

Réglementaire

Selon l’article 2 du Chapitre I du Règlement (CE) N°1223/2009 du Parlement européen et du Conseil relatif aux produits cosmétiques, on entend par « produit cosmétique », toute substance ou tout mélange destiné à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain (épiderme, systèmes pileux et capillaire, ongles, lèvres et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles.

Maladroite et imprécise

Un cosmétique, c’est dans 80 % des cas une émulsion. Bon, faut chauffer la phase grasse, faut chauffer la phase aqueuse, faut se rappeler qui est qui. Comme j’ai deux mains gauches, il m’arrive plus souvent qu’à mon tour de renverser la phase grasse dans le bain-marie... Ce serait trop beau si c’était la phase aqueuse. Après on recommence... Puis, c’est le mélangeur qui éclabousse tout autour parce qu’il tourne beaucoup trop vite, puis c’est la noix qui se détache. Bref, la formulation des cosmétiques, c’est pas pour les maladroits !

Galénique

n cosmétique est le fruit de l’opération de formulation. Il s’agit d’associer judicieusement un ou plusieurs excipient(s), un ou plusieur(s) actif(s) et un ou plusieur(s) additif(s) afin d’obtenir un mélange homogène et stable. Ce sont les excipients qui portent les actifs responsables de l’action revendiquée et les additifs qui modifient les caractères organoleptiques de la formule.

Mathématique

Un cosmétique type sérum renferme entre 95 et 99 % d’eau. Les 1 à 5 % restants sont partagés, à parts égales, entre les différents ingrédients que sont les actifs et les additifs. Ceux-ci représentent du point de vue du coût de la formule 95 % de celui-ci...

Médicale

Un cosmétique est un produit de santé qui permet de prévenir ou de traiter différentes pathologies type psoriasis, eczéma, mycoses, rhume, rhumatismes... (Attention, nous précisons que cette définition n’est absolument pas réglementaire ! et pourtant…)

Gustative

Un bon cosmétique, c’est comme un bon beurre blanc ou une belle tarte Tatin... on le réalise sans faire exprès... parfois même par erreur. Oui, mais le résultat est quand même très réussi !

Marketing

Un cosmétique est un véritable concentré d’ingrédients précieux aux propriétés uniques ; réunis entre eux ces ingrédients interagissent afin de créer une synergie permettant un nettoyage qui purifie intensément la peau, un parfumage qui signe votre personnalité de manière envoûtante, un rajeunissement basé sur une trilogie d’actions : repulpante, lissante et illuminatrice tout à la fois.

Proustienne

Un cosmétique n’est pas simplement la brillantine que l’on utilise pour discipliner et faire briller ses cheveux, ce n’est pas seulement la poudre que l’on applique à petite dose sur les joues, ni même le savon qui est vanté par de si jolies réclames... c’est l’histoire de M. de Charlus, d’Albertine, de Rosemonde, d’Andrée, de la Berma, du directeur du Grand hôtel de Balbec, d’Odette de Crécy... de toutes ces ombres qui peuplent une mémoire. Mais attention, s’il sent le vétiver c’est le cauchemar !

Socio-esthétique

Un cosmétique c’est un produit qui permet de retrouver l’estime de soi, qui ouvre une parenthèse dans un moment douloureux de la vie, qui crée du lien entre plusieurs individus, qui transforme une fragilité en force et qui met un sourire sur les lèvres.

Biologique

Un cosmétique est un produit d’hygiène ou de soin naturel (dans des limites raisonnables) sans tout « ce que l’on trouve habituellement dans un produit conventionnel c’est-à-dire des produits chimiques hautement dangereux ».

Cynique

Un cosmétique est un produit qui ne sert à rien, sauf à remplir les caisses des industriels.

Militaire

Un cosmétique c’est un produit qui doit marcher au pas ; il doit respecter les consignes réglementaires, un point c’est tout.

Médiévale

Un cosmétique est un produit qui ôte inflammation et fluxion de l’œil, qui fait bonne bouche, qui fait disparaître les rides du ventre des femmes nouvellement accouchées, qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter que les tétins ne pendent, qui laisse la face bien blanche et belle, qui colore les lèvres pour les rendre vermeilles et fort agréables... bref c’est un produit d’importance pour qui veut avoir belle figure et beau teint.

Vegan

Un cosmétique comme un autre qui appose sur son emballage ces 5 lettres magiques VEGAN !

Enfantine

Un cosmétique, c’est tout ce que ma maman a dans sa salle de bains et qui la rend belle et qui la fait sentir super bon.

Défaitiste

De toute façon, il n’y a rien à faire pour améliorer l’état de ces dents, de cette peau, de ces cheveux !

Etourdie

Ah bon, y’a une définition pour le cosmétique ?

Métaphorique

Un cosmétique, onde pure qui permet d’éliminer les salissures, pluie d’automne et terre mouillé mêlé en un frais bouquet couvrant les émanations naturelles, nuage poudreux modifiant le paysage changeant de tes yeux, de tes lèvres, de ta bouche, de ton front, de ta joue, lac où l’on se baigne pour retrouver quelques parcelles de jeunesse... un cosmétique, paysage changeant à chaque instant du jour !

Zoologique

Un cosmétique c’est un produit d’hygiène, de soin ou de maquillage que l’on n’utilise pour ne pas rester laid comme un pou. Il contient majoritairement de la graisse de mouton (lanoline), de la cire d’abeille, du blanc de baleine, de l’huile de castor* (castor oil) ou de l’huile de flétan et est coloré avec des cochenilles. Il permet d’avoir une taille de guêpe, une allure de gazelle, des yeux de biche et un teint frais comme un gardon !

Nous on

Nous, on aime les cosmétiques sous toutes leurs formes. Nous, on aime les cosmétiques qui sont jolis. Nous, on aime les cosmétiques qui sentent bon. Nous, on aime les cosmétiques qui rendent beaux. Nous, on aime les cosmétiques qui sont intelligents. Nous, on aime les ingrédients bien choisis qui composent un cosmétique que l’on a envie d’applaudir à quatre mains.

Et encore une pour la route

Interjections : PSST ! Venez écouter notre définition. Un cosmétique n’est pas un médicament que l’on utilise quand ça fait OUILLE ou AIE. C’est un parfum qui permet de dire OUF quand c’est vraiment POUAH. Un cosmétique ça fait parfois PFUITT, mais c’est pas grave, on a rêvé un peu. TIENS ! AH ! OH ! HEIN ! C’est tout simplement un produit qui met des interjections plein la bouche !

* Il s’agit, bien sûr, d’huile de ricin (le lecteur aura compris !)






Retour aux regards