Nos regards
Effaclar... l'acné n'est pas... effacée, mais c'est très bien pour nettoyer et hydrater !

> 23 mars 2018

Effaclar... l'acné n'est pas... effacée, mais c'est très bien pour nettoyer et hydrater ! Comme nous l’avons évoqué dans un récent Regard (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/les-cosmetiques-des-produits-indispensables-au-service-du-patient-acneique-547/), les deux gestes essentiels lorsque l’on est jeune et que l’on souffre d’acné consistent à nettoyer sa peau avec un produit adéquat et à l’hydrater de façon à pallier le problème de dessèchement cutané lié à un certain nombre de médicaments anti-acnéiques.

Pour l’hygiène quotidienne, le savon, qu’il soit de Marseille, d’Alep ou d'ailleurs, sera banni (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/pour-hydrater-correctement-sa-peau-commencons-par-remplacer-le-savon-31/).

A la place, on préférera une eau micellaire, en la choisissant de composition irréprochable (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/toutes-les-eaux-micellaires-ne-se-valent-pas-50/), une émulsion (lait ou crème), de composition parfaite, un gel nettoyant de composition adéquate.

On évitera soigneusement le recours à une huile nettoyante mise au point par des galénistes confirmés c’est-à-dire renfermant un pourcentage élevé d’huile (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/les-huiles-lavantes-font-leur-festival-et-c-est-de-saison-306/). En effet, la plupart des corps gras possèdent un caractère comédogène.

Les laboratoires La Roche Posay mettent à la disposition des « peaux à imperfections ou à tendance acnéique » la gamme Effaclar qui comporte des produits nettoyants, des produits matifiants et des produits hydratants.
En ce qui concerne l’hygiène cutanée, nous laisserons de côté l’eau micellaire (et son bromure de myrtrimonium) et nous laisserons le choix entre la crème lavante et le gel moussant.

Le niacinamide, vitamine du groupe B, présent dans la crème permet de réduire l’épaisseur de la couche cornée suite à des applications répétées (Tasnuva Haque, Majella E. Lane, Bruno C. Sil, Jonathan M. Crowther, David J. Moore, In vitro permeation and disposition of niacinamide in silicone and porcine skin of skin barrier-mimetic formulations, International Journal of Pharmaceutics, 520, 1–2, 2017, 158-162). Il trouve donc sa place dans un contexte d’hyperkératinisation.

La lotion astringente, qui sera appliquée sur une peau préalablement nettoyée et séchée, est destinée aux jeunes qui traquent les boutons d’acné. L’alcool, dont nous déplorons la présence dans un trop grand nombre de cosmétiques, peut se justifier ici. Son effet antiseptique est intéressant. N’oublions pas que l’alcool est asséchant ; une bonne hydratation de la peau devra donc être réalisée ensuite. En ce qui concerne le dérivé d’acide salicylique (capryloyl salicylic acid), celui-ci trouve également sa place dans ce type de formule. On en retrouve de plus en plus présent dans les cosmétiques et il tend à remplacer l’acide salicylique. De cette façon, on peut s’affranchir d’un aspect réglementaire limitant. Rappelons que l’acide salicylique est limité à 0,5 % lorsqu’il est utilisé en tant que conservateur (Annexe V du Règlement (CE) N° 1223/2009 - n° d’ordre 3) et à 2 % dans les produits autres que les shampooings lorsqu’il est utilisé à d’autres fins (Annexe III du même Règlement - n° d’ordre 98). Outre son effet antimicrobien, on lui reconnaît un effet exfoliant qui est d’autant plus marqué que le pourcentage d’incorporation est élevé. Le dérivé d’acide salicylique en question (le capryloyl salicylic acid) est un agent exfoliant qui semble très intéressant. Une publication de 2007 basée sur des tests réalisés in vivo a établi une comparaison entre ce dérivé utilisé à des doses de 5 à 10 % et l’acide glycolique (l’actif de choix des peelings chimiques) utilisé à des doses de 20 à 50 % et ce en ce qui concerne l’atténuation des taches cutanées et la réduction de la profondeur des rides (Oresajo C., Clark NJ., Yatskayer MS., Hansenne I., Ast E., Clinical tolerance and efficacy of capryloyl salicylic acid (C8-LHA) peel compared to a glycolic acid peel in subjects with fine lines and wrinkles, Journal of the American Academy of Dermatology, 56, 2, Supplement 2, 2007, ab27). S’il n’est pas question ici d’agir sur les signes de l’âge (encore inexistants) il est, en revanche, utile d’agir sur le phénomène d’hyperkératinisation.

Le soin anti-imperfections SPF 30 est riche en filtres. Nous ne pouvons que nous répéter à ce sujet. Seuls les produits de protection solaire justifient le recours à ce type d’ingrédient.

Effaclar H est le produit hydratant proposé par les laboratoires La Roche Posay. La présence de « dimethicone » en deuxième position est rassurante dans la mesure où cette catégorie de matières premières n’est pas comédogène. Il s’agit donc de la famille des ingrédients de choix. On se passerait en revanche très bien du beurre de karité !

Effaclar, c’est clair, est bien utile pour l'hygiène et l’hydratation pour les jeunes présentant une peau « à tendance acnéique ».

Eau micellaire ultra peaux grasses et sensibles : Aqua, PEG-7 caprylic/capric glycerides, poloxamer 124, poloxamer 184, PEG-6 caprylic/capric glycerides, glycerin, polysorbate-80, Zinc PCA, sodium hydroxide, disodium EDTA, BHT, myrtrimonium bromide, parfum.

Crème lavante hydratante dermo-apaisante : Aqua, ethylhexyl palmitate, propanediol, glycerin, pentylene glycol, sodium laureth sulfate, niacinamide, coco-glucoside, acrylates/C10-30 alkyl acrylate crosspolymer, zinc PCA, sodium hydroxide, disodium EDTA, caprylyl glycol, phenoxyethanol, parfum.
Gel moussant purifiant pour peaux grasses et sensibles : Aqua, sodium laureth sulfate, PEG-8, coco-betaine, hexylene glycol, sodium chloride, PEG-120 methyl glucose dioleate, zinc PCA, sodium hydroxide, caprylyl glycol, citric acid, sodium benzoate, phenoxyethanol, parfum.

Lotion astringente micro-exfoliante : Aqua, alcohol denat, sodium citrate, propylene glycol, PEG-60 hydrogenated castor oil, disodium EDTA, capryloyl salicylic acid, citric acid, parfum.

Effaclar Duo - Soin anti-imperfections, correcteur désincrustant, anti-marques, anti-UV (SPF 30) : Aqua, octocrylene, glycerin, homosalate, ethylhexyl salicylate, alcohol denat, niacinamide, butyl methoxydibenzoylmethane, dimethicone, sorbitan isostearate, silica, isopropyllauroyl sarcosinate, styrene/acrylates copolymer, propylene glycol, potassium cetylphosphate, diisopropyl sebacate, PEG-20, PEG-8 laurate, zinc PCA, dimethicone/vinyl dimethicone crosspolymer, 2 -oleamido-1,3-octanediol, inulin lauryl carbamate, carnosine, poloxamer 338, ammonium polyacryloyldimethyl taurate, disodium EDTA, sucrose cocoate, capryloyl salicylic acid, xanthan gum, T-butylalcohol, BHT, salicylic acid, parfum.

Effaclar H hydratant apaisant multi-compensateur : Aqua, dimethicone, glycerin, propylene glycol, ethylhexyl palmitate, squalane, niacinamide, caprylic/capric triglyceride, butyrospermum parkii butter, PEG-100 stearate, glyceryl stearate, PEG-20 stearate, carbomer, triethanolamine, dimethicone/vinyl dimethicone crosspolymer, myristyl malate phosphonic acid, ammonium polyacryldimethyl tauramide/ammonium polyacryloyldimethyl taurate, hydroxypalmitoyl sphinganine, caprylyl glycol, tetrasodium EDTA, xanthan gum, cetyl alcohol, tocopherol, phenoxyethanol, parfum.






Retour aux regards