Nos regards
Crème anti-âge Cosmia 40+, entre magie et homéopathie, son pot en verre balance…

> 05 février 2021

Crème anti-âge Cosmia 40+, entre magie et homéopathie, son pot en verre balance…

Grande boîte en carton, petit pot en verre… Pour un prix qui semble défier toute concurrence, Auchan nous propose une crème de jour anti-âge, conditionnée dans un pot transparent, à large ouverture. Une crème très onctueuse, bien blanche, qui peut se prendre à pleine main… Sensorielle, à n’en pas douter ! En posant le pot à côté de son emballage carton, surprise, l’un (le pot) est nettement moins haut que l’autre (le suremballage en carton). En jetant un œil dans le fond du carton, on observe une sorte de double fond qui fait illusion. Un petit tour de magie, pour nous faire croire que le produit (grande taille – petit prix) est encore meilleur marché que l’on croyait.

En observant les mentions affichées sur l’emballage, on trouve une PAO (6 mois) et une date de péremption (juin 2023), ce qui est judicieux tant ces deux informations sont complémentaires et nécessaires.

Ce produit destiné à « tous types de peau » est, nous dit-on, capable d’assurer une protection vis-à-vis des UVA et des UVB.

En détaillant la formule on trouve deux filtres UV, un filtre UVA (butylméthoxydibenzoylméthane) et un filtre UVB (octocrylène) ; ceux-ci sont placés assez loin dans la liste INCI, ce qui présage un faible pourcentage d’emploi. Ce 40+ est bien ambigu : on peut y voir soit une valeur de SPF (qui ne serait pas conforme à la réglementation), soit l’âge des consommatrices visées (et là, pas de problème)…

Un peu d’alcool est également retrouvé en fin de liste, noyé au milieu d’extraits végétaux et de corps gras variés.

Le SPF déterminé par méthode in vitro par nos soins n’est que de 2,0 et le Facteur de protection UVA de 2,5. Après deux heures d’irradiation dans un simulateur solaire, on constate la perte d’une « poussière » d’efficacité, SPF et FP-UVA, flirtant avec la valeur de départ.

Un emballage carton qui joue les magiciens, un effet photoprotecteur qui joue avec le feu tant les indices sont homéopathiques, une liste d’ingrédients qui joue avec nos nerfs (avec des filtres UV en si petite quantité que l’effet protecteur annoncé est quasiment nul)… cet anti-âge Cosmia 40+ n’est absolument pas à notre goût, comme vous l’aurez compris !

Composition

Cosmia 40+ crème de jour anti-âge au Collageneer (protection UVA /UVB lisse & raffermit) : Aqua, ethylhexyl stearate, glycerin, isopropyl isostearate, cetearyl alcohol, caprylyl methicone, hexyldecanol, glyceryl stearate, hexyldecyl laurate, PEG-100 stearate, cetyl ricinoleate, betaine, cera microcrystallina, butyl methoxydibenzoylmethane, octocrylene, nylon-12, panthenol, plukenetia volubilis seed oil, aloe barbadensis leaf juice, tocopherol, alpha-glucan oligosaccharide, helianthus annuus seed oil, lupinus albus seed extract, caprylic/capric triglyceride, aster maritima/tripolium extract, caprylyl glycol, argania spinosa kernel oil, potassium cetyl phosphate, butyrospermum parkii butter, pentylene glycol, behenyl alcohol, stearic acid, palmitic acid, silybum marianum seed oil, butyl avocadate, cetyl alcohol, alcohol, lecithin, myrystyl alcohol, glyceryl behenate, hydrogenated palm oil, arginine, borago officinalis seed oil, ceramide NP, ethylhexylglycerin, lauryl alcohol, glyceryl stearate citrate, squalane, tocopheryl acetate, cholesterol, dicaprylyl carbonate, sodium polyacrylate, decylene glycol, 1,2 hexanediol, polyglyceryl-3 caprate, allantoin, trideceth-6, phenoxyethanol, carbomer, parfum.

Retour aux regards