Nos regards
Les croûtes de lait, des solutions cosmétiques existent

> 19 janvier 2018

Les croûtes de lait, des solutions cosmétiques existent Les croûtes de lait, appelées aussi chapeaux de berceau, calottes ou encore calottes séborrhéiques correspondent, au nom familier que l’on utilise pour désigner la dermite séborrhéique infantile.

La médecine Siddha, originaire d’Inde, l’une des plus anciennes médecines traditionnelles au monde, fait état dans ses textes, de la physiopathologie de cette dermatose et propose des médicaments permettant de la traiter. Les lésions observées au niveau du cuir chevelu sont décrites de manière très précise, en ayant recours, s’il le faut, à des éléments comparatifs très visuels. Certaines squames sont ainsi comparées à du minerai de fer ; pour montrer à quel point ces squames sont adhérentes au cuir chevelu, on les compare aux fleurs sessiles du figuier (Ficus religiosa), fleurs qu’il est très difficile de détacher. Dans d’autres cas, l’état de la peau sera similaire à celle du fruit immature du palmier de Palmyre (Borassus flabellifer). Enfin, les lésions séreuses pourront faire penser au phoa-po-chi, fruit mucilagineux de Cordia dichotoma. Pour traiter ces différentes lésions, on pourra avoir recours, par voie orale ou topique, à différents produits obtenus par macération d’un grand nombre de végétaux dans de l’huile de sésame (huile d’Eclipta) ou de neem (huile d’Alangium),. Une décoction dans l’eau (décoction de Tinospora) de divers végétaux pourra également être administrée per os. De nos jours, on connaît la toxicologie des nombreuses plantes incorporées dans ces médicaments. On sait que si certaines sont anti-inflammatoires, antiseptiques ou analgésiques, elles peuvent également être carcinogènes ou bien toxiques pour le système nerveux ou différents organes… (Malinee Thambyayah, Arul Amuthan, Infantile seborrheic dermatitis: A pediatric Siddha medicine treatise, Clinics in Dermatology, 33, 3, 2015, 355-361). Il ne viendrait donc plus à l’esprit d’utiliser de tels mélanges pour traiter une affection bénigne survenant chez le nourrisson.

La dermite séborrhéique survient chez le nourrisson, dès la deuxième ou troisième semaine de vie et, de façon générale, avant l’âge de 3 mois. Des squames grasses, épaisses, jaunâtres siègent au niveau de plaques érythémateuses (E. Drouhet, J.C. Borderon, Dermatite séborrhéique infantile rôle des levures cutanées lipophiles (Pityrosporum), Journal de Pédiatrie et de Puériculture, 5, 1, 1992, 14-19) au niveau du cuir chevelu, c’est-à-dire dans une zone où les glandes sébacées sont développées. L’étiologie en est encore assez mal connue. Si certains auteurs dénient aux glandes sébacées un rôle quelconque, d’autres pensent que l’hyperséborrhée est un élément important dans la genèse de cette pathologie. La prolifération d’une levure (Malassezia furfur) est également à prendre en compte (Clarence de Belivosky, Bernard Chatoudaud, Philippe Msika, Kerato-regulating care for infantile seborrheic dermatitis, Journal of the American Academy of Dermatology, 58, 2, Supplement 2, 2008, ab64). On constate un lien avec d’autres dermatoses telles que le psoriasis ou la dermatite atopique. Des antécédents familiaux d’asthme ou d’allergies sont retrouvés. Les nourrissons qui ont souffert précocement de dermatite séborrhéique auront tendance à développer cette même pathologie à l’adolescence et ce d’autant plus qu’il s’agit de garçons (Karin Mimouni, Masza Mukamel, Avraham Zeharia, Marc Mimouni, Prognosis of infantile seborrheic dermatitis, The Journal of Pediatrics, 127, 5, 1995, 744-746).

Nous insistons bien souvent sur le fait qu’un cosmétique ne peut, en aucun cas, prévenir ou guérir une pathologie. Pourtant, dans le cas précis de la dermatite séborrhéique infantile, une solution cosmétique toute simple peut être proposée aux parents afin de faire disparaître du cuir chevelu de leur nourrisson les squames inesthétiques. Il ne s’agit pas d’un traitement, mais bien plutôt de l’utilisation d’un produit adapté qui permettra d’éliminer les squames en douceur. Le temps fera ensuite son œuvre. Dans le cas des squames surinfectées, il conviendra de s’adresser au médecin de famille.

Afin d’éliminer les croûtes de lait, un produit gras s’impose. L’huile d’amande douce, commercialisée par un grand nombre de sociétés cosmétiques, est le produit de base. On laissera au contact du cuir chevelu, le corps gras, une nuit entière, puis on lavera la chevelure à l’aide d’un shampooing doux.

La crème à base d’huile de bourrache et d’aloès Mustela et la crème riche en beurre de karité Bioderma conviennent parfaitement pour éliminer efficacement les croûtes de lait. Un certain nombre de crèmes émollientes retrouvées dans les gammes de cosmétiques destinées aux bébés pourront également être utilisées à ces fins.

Le gel aqueux (Avène), du fait de sa forme galénique et de la présence de sulfate de zinc (un antiseptique qui est loin d’être nécessaire dans la grande majorité des cas), ne sera pas choisi en première intention.

Une fois le produit gras appliqué, il ne reste plus qu’à réaliser un bon shampooing (et/ou bain) au réveil. On conseillera, par exemple, le gel corps et cheveux Bio Mixa bébé (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/mixa-bebe-c-est-plus-ou-moins-bien-171/), le gel lavant ou la mousse lavante Pediatril Avène (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/quand-c-est-vraiment-bien-pour-bebe-c-est-aussi-le-cas-pour-les-adultes-c-est-comme-ca-chez-avene-178/), la crème lavante Stelatopia Mustela (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/mustela-sous-le-signe-du-vison-179/), le gel lavant corps et cheveux Nivea baby (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/nivea-baby-sans-soucis-188/) ou encore le gel nettoyant 2 en 1 (UH) Topicrem (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/topicrem-bebe-uh-sortez-le-decodeur-193/)...

Soin croûtes de lait Mustela : Aqua, hydrogenated polydecene, propanediol dicaprylate, glycerin, DI-C12-13 alkyl malate, potassium cetyl phosphate, cetyl alcohol, butyl avocadate, borago officinalis seed oil, capryloyl glycine, sclerotium gum, 1,2-hexanediol, aloe barbadensis leaf juice powder, caprylyl glycol, sodium benzoate, xanthan gum, sodium hydroxide, propyl gallate (https://www.mustela.fr/produits/enfant/croutes-lait/soin-croute-lait).

ABCDerm Babysquam Bioderma : Aqua, glycerin, butyrospermum parkii butter extract, DI-C12-13 alkyl malate, isotridecyl stearate, galactorarabinan, behenyl alcohol, zea mays starch, sucrose stearate, tocopheryl acetate, 1,2-hexanediol, capryloyl glycine, caprylyl glycol, xanthan gum, citric acid, sodium phytate, sodium hydroxide.

Gel croûtes de lait Avène : Avene thermal spring water, glycerin, aqua, lactamide MEA, undecyleneamidopropyl betaine, hydroxyethylcellulose, PEG-60 almond glycerides, zinc sulfate, disodium EDTA, panthenol, pantolactone, prunus amygdalus oil, tocopheryl acetate.






Retour aux regards