Nos regards
La douche avec Barnängen, c’est mieux mais ce n’est pas l’idéal !

> 04 décembre 2018

La douche avec Barnängen, c’est mieux mais ce n’est pas l’idéal !

Hier, un filtre UV détecté dans la liste des ingrédients composant les produits pour le bain et la douche Barnängen nous a mis de fort mauvaise humeur (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/barnangen-bain-douche-det-ar-nej-877/). Il est temps de dire ”Stop aux filtres dans les cosmétiques” (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/stop-aux-filtres-dans-les-cosmetiques-40/) !

Qu’en sera-t-il aujourd’hui avec les crèmes nourrissantes pour la douche venues du froid ?

Tout d’abord, le galéniste s’échauffe un peu à la lecture de la liste des ingrédients. Il ne s’agit pas de crèmes d’un point de vue galénique, puisque l’on ne découvre pas dans la formule suffisamment de corps gras pour constituer la phase lipophile d’une émulsion. La crème en question est, en réalité, une solution aqueuse gélifiée par un carbomère (un gélifiant de synthèse), renfermant divers tensioactifs (sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine), bien connus de tous ceux qui lisent régulièrement les Regards postés sur notre blog. Cette base lavante, très classique pour qui veut formuler un shampooing ou un produit d’hygiène, est agrémentée de divers actifs. La crème Nutritive renferme, par exemple, des agents surgraissants, tels que l’huile de tournesol et le beurre de karité. La crème apaisante se voit adjoindre de l’huile de ricin en plus des deux corps gras précédemment cités. L’extrait de camomille et l’allantoïne sont utilisés pour leur effet apaisant. Aucun allergène n’est présent.

Concernant la crème renfermant 5 % de cold cream, même constat… Pas d’émulsion à l’horizon, mais, en lieu et place, un mélange d’eau et de tensioactifs. Le terme « cold cream » est mis en avant sur ce produit d’hygiène. Ce cosmétique inventé durant l’Antiquité (https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/1-2-3-cold-cream-176/) et remis au goût du jour au XVIIIe siècle par des parfumeurs anglais (d’où la british dénomination !) s’invite dans toutes sortes de produits à l’heure actuelle. Lorsque l’on recherche dans le produit en question l’un des marqueurs caractéristiques du cold cream (huile d’olive ou d’amande douce, cire d’abeille, blanc de baleine, eaux ou infusés de plantes aromatiques, par exemple, eau distillée de rose), on ne trouve que l’huile d’amande douce, ce qui paraît, quand même, un peu juste, tout de même. Le parfum est source d’une belle brochette d’allergènes.

Après la détergence, le réconfort. Il est temps d’appliquer le baume corps SOS qui mériterait le titre de cold cream plus sûrement que son voisin, le produit douche. Un peu d’eau, beaucoup de corps gras, très peu de tensioactif, une bonne dose d’allergènes… des parabens et du phénoxyéthanol alors que l’un ou l’autre aurait suffi. Ce baume SOS n’est pas notre préféré.

Tant qu’à se réveiller en mode « suédois », on préférera tremper dans son café des petits pains suédois type Krisprolls, plutôt que de soumettre son épiderme à des crèmes douche qui n’en sont pas !

Compositions

Douche crème nourrissante Nutritive shower cream : aqua, sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine, acrylates copolymer, glycerin, parfum, PEG-120 methyl glucose dioleate, helianthus annuus seed oil, butyrospermum parkii butter extract, chamomilla recutita flower extract, vaccinium macrocarpon seed oil, rubus chamaemorus fruit extract, polyquaternium-10, sorbitol, allantoin, ricinus communis seed oil, xanthan gum, PEG-7 glyceryl cocoate, PEG-40 hydrogenated castor oil, PEG-60 hydrogenated castor oil, styrene/acrylates copolymer, sodium chloride, sodium hydroxide, citric acid, sodium benzoate, sodium salicylate.

Douche crème apaisante : aqua, sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine, acrylates copolymer, glycerin, parfum, PEG-120 methyl glucose dioleate, ricinus communis seed oil, helianthus annuus seed oil, butyrospermum parkii butter extract, chamomilla recutita flower extract, sambucus nigra flower extract, allantoin, vaccinium macrocarpon seed oil, polyquaternium-10, sorbitol, xanthan gum, styrene/acrylates copolymer, sodium chloride, PEG-7 glyceryl cocoate, PEG-40 hydrogenated castor oil, PEG-60 hydrogenated castor oil, citric acid, sodium benzoate, sodium salicylate.

Douche crème soin (5% cold cream) : aqua, sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine, acrylates copolymer, glycerin, PEG-120 methyl glucose dioleate, helianthus annuus seed oil, butyrospermum parkii butter extract, chamomilla recutita flower extract, prunus amygdalus dulcis oil, vaccinium macrocarpon seed oil, avena sativa kernel extract, polyquaternium-10, sorbitol, allantoin, ricinus communis seed oil, xanthan gum, PEG-7 glyceryl cocoate, PEG-40 hydrogenated castor oil, PEG-60 hydrogenated castor oil, parfum, styrene/acrylates copolymer, sodium chloride, sodium hydroxide, citric acid, hexyl cinnamal, geraniol, citronellol, benzyl alcohol, limonene, benzyl salicylate, alpa isomethyl ionone, linalool, sodium benzoate, sodium salicylate.

Baume corps SOS : aqua, behenyl alcohol, glycerin, caprylic/capric triglyceride, cetearyl alcohol, butyrospermum parkii butter, hexanediol, propylene glycol, dicaprylyl carbonate, helianthus annuus seed oil, dimethicone, sodium carbomer, sodium stearoyl lactylate, cera alba, allantoin, chamomilla recutita flower extract, xanthan gum, hydrogenated palm glycerides citrate, tocopherol, dimethicone crosspolymer, pentadecalactone, parfum, hexyl cinnamal, butylphenyl methylpropional, geraniol, citronellol, benzyl alcohol, limonene, benzyl salicyate, linalool, alpha isomethyl ionone, phenoxyethanol, methylparaben, ethylparaben.

 

 

 






Retour aux regards