Nos regards

Solaire Sun secure SVR, pas si « secure » que son nom voudrait le faire croire !

> 19 juin 2017

Solaire Sun secure SVR, pas si « secure » que son nom voudrait le faire croire ! Sur l’emballage secondaire qui réunit un produit solaire et un produit après-solaire, mention est faite d’une « Une protection qui cible 100% des rayons (UVB, UVA, visible, IR) » ; cette notion de 100% est à éviter quand on est dans le domaine de la photo-protection topique. En effet, il est bon de toujours mettre en garde le public contre les méfaits du soleil et de ne pas laisser croire que la protection pourrait être « 100% efficace » (le consommateur sera tenté de traduire « aussi efficace que si l’on se plaçait derrière un mur de béton »). La personne qui voit cette valeur de 100% affichée sur un emballage de produit de protection solaire ne se posera pas mille questions. Elle ne retiendra qu’une chose : ce produit est sûrement efficace à 100%.

Mention est également faite aux « Peaux hypersensibles au soleil, bébé, enfant, adulte » ; là encore, le mot bébé nous fait réagir. Malheureusement, les laboratoires SVR ne sont pas les seuls à utiliser ce terme. Il est bon de rappeler qu’un bébé ne doit pas être exposé au soleil !

Côté composition filtrante, on trouve dans ce produit des filtres UVB (ethyl hexyl methoxycinnamate, ethylhexyl triazone, phenylbenzimidazole sulfonic acid) des filtres à spectre large (bis-ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl triazine) et un filtre UVA (diethylamino hydroxybenzoyl hexyl benzoate). Ce dernier est curieusement placé en tête de la liste des ingrédients, ce qui n’est pas habituel.

En ce qui concerne les autres ingrédients de la formule, tout commence plutôt bien avec de l’eau, des émollients, des facteurs de consistance…

Différents ingrédients nous font froncer les sourcils. Tout d’abord le bêta-carotène, une molécule qui peut s’avérer pro-oxydante et que, de ce fait, on regarde, toujours, d’un œil critique. L’huile de soja (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/ces-molecules-qui-perturbent-le-milieu-cosmetique-106/) (http://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr/nos-regards/pas-de-soja-dans-les-cosmetiques-60/) du fait de ses propriétés oestrogéniques n’est pas, non plus, la bienvenue dans les produits cosmétiques.

On trouve également un extrait de Lepidium sativum, une plante herbacée de la famille des Brassicacées, connue également sous le nom de cresson des jardins ou de poivre du pauvre homme (en Angleterre), du fait de sa saveur poivrée et du fait qu’elle se cultive facilement. L’enveloppe de la graine est riche en mucilages. Ces polysaccharides possèdent des propriétés intéressantes pour la formulation des médicaments et/ou des cosmétiques (propriétés gélifiantes, muco-adhésives, agent de mise en suspension, agent liant, émollient…). En médecine traditionnelle, les graines sont utilisées pour leurs propriétés galactogogues, diurétiques, émollientes, aphrodisiaques, rubéfiantes, carminatives, emménagogues… on est assez loin du domaine de la photo-protection topique ! (Vipul D. Prajapati, Pankaj M. Maheriya, Girish K. Jani, Prasant D. Patil, Bhumit N. Patel, Lepidium sativum Linn.: A current addition to the family of mucilage and its applications, International Journal of Biological Macromolecules, 65, 2014, Pages 72-80).

Du point de vue des indicateurs d’efficacité déterminés, par nos soins, par méthode in vitro, un SPF de 38 et un Facteur de protection UVA de 17 ont été déterminés ; on est donc loin des résultats attendus !

Le produit solaire Sun secure SVR est un produit décevant et ce d’autant plus que la notion de sécurité, mise en avant, n’est pas au rendez-vous !

Solaire Sun secure SVR 50+ : aqua, diethylamino hydroxybenzoyl hexyl benzoate, diisopropyl adipate, ethyl hexyl methoxycinnamate, dimethicone, cetearyl alcohol, bis-ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl triazine, C12-15 alkyl benzoate, ceteareth-20, methyl methacrylate crosspolymer, glycerin, ethylhexyl triazone, silica, polymethyl methacrylate, polyester-7, niacinamide, phenylbenzimidazole sulfonic acid, aminomethyl propanol, arginine, beta-carotene, caprylhydroxamic acid, cetearyl dimethicone crosspolymer, daucus carota sativa root extract, glycine soja oil, hydrogenated phosphatidylcholine, lecithin, lepidium sativum sprout extract, phenetyl alcohol, squalane, tocopherol, tocopheryl acetate, 12-hexanediol, caprylyl glycol, citric acid, disodium EDTA, hydroxyethylacrylate/sodium acryloyldimethyl taurate copolymer, lysolecithin, neopentyl glycol diheptanoate, pentylene glycol, polysorbate-60, sodium laureth sulfate, sorbitan isostearate, xanthan gum, phenoxyethanol, parfum.

Merci à Mme Eva Paparis pour la détermination expérimentale du SPF et du FP-UVA.






Retour aux regards